Les catastrophes climatiques/écologiques ne pourront pas être confinées

Là, ils n’ont même pas fait des réserves de masques, de réactifs, de respirateurs etc.

par Les Indiens du Futur.
Mis à jour le mercredi 25 mars 2020

🕑 LA CRISE CLIMATIQUE NE POURRA PAS ÊTRE CONFINÉE

Pendant que tout le monde a les yeux fixés et s’inquiète - à juste titre ! - du coronavirus, les glaciologues découvrent qu’un troisième grand glacier de l’antarctique est très menacé par le réchauffement en cours : le Denman glacier. Il rejoint le Thwaites et le Totten glaciers et, comme eux, menace de faire monter le niveau des océans beaucoup plus vite que projeté par les modèles. De 5 pieds, soit environ 1,5 mètres. Le Thwaites et le Totten , ensemble, représentent déjà une menace de hausse de 7 mètres environ...

les gouvernements n’ont rien fait

On ne pourra pas dire que nous ne savions pas, que nous n’avions pas prévenus. Les gouvernements sont encore plus au fait de la situation de nous, puisque les Etats co-signent les résumés des décideurs du GIEC. Pourtant ils ne font rien. Pour appel, les scientifiques avaient aussi prévenu les gouvernements de la menace de nouvelles pandémies, après le SRAS et le MRES notamment, mais les gouvernements n’ont rien fait. Ils n’ont même pas fait des réserves de masques, de réactifs, de respirateurs etc.

Profitons donc du confinement pour réfléchir à la question suivante : quelle angoisse nous étreindra le jour où toustes seront bien obligés de constater que la catastrophe climatique se transforme en cataclysme, à cause de la soumission des politiques aux intérêts de l’accumulation capitaliste ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit : si les gouvernements ne font rien face à des menaces dont la science les avertit, c’est parce que ce qui devrait être fait va à l’encontre de la gestion capitaliste néolibérale, entièrement focalisée sur le profit maximum à court terme. Puis, quand le drame éclate, les politiques courent derrière avec des mesures insuffisantes dans un premier temps, qu’ils renforcent ensuite sur notre dos en se présentant comme des sauveurs, avec le risque supplémentaire d’instauration d’un Etat policier.

Il n’y a pas de vaccin contre les effets du changement climatique

Il n’y a pas de vaccin contre les effets du changement climatique, et on ne peut pas construire des digues de 12 m. de haut (d’ailleurs, qui accepterait de vivre derrière ?). Si le scénario de l’épidémie se répète face au réchauffement (et tout indique malheureusement qu’il se répètera, on l’a encore vu avec les mégafeux australiens), les conséquences seront terribles, indescriptibles, inimaginables. Les peuples du Sud, les femmes, les enfants, les vieux, les pauvres, les travailleurs et travailleuses de partout, les peuples indigènes les paieront au prix fort. Très fort. Et le monde que nous connaissons, qui reste si beau malgré tant de gâchis, sera détruit à tout jamais.

Il n’y a pas 36 conclusions à tirer, mais une seule : ne nous laissons pas hypnotiser par le traitement sensationnaliste du virus dans les médias. Méfions-nous des inventeurs de potion magique, et des démagogues à la Trump qui en font leur miel. Écoutons et méditons plutôt l’avertissement que le virus nous lance. Il n’y a pas une minute à perdre, et il n’y a pas de sauveur suprême. Préparons nos esprits et nos forces à la lutte collective pour un changement de cap fondamental de l’humanité autour d’un principe simple : nos besoins sociaux, nos droits démocratiques, nos vies, la vie, valent plus que leurs profits. Que les coupables paient leurs gabegies ! Faisons converger nos luttes vers un projet de civilisation alternatif : anticapitaliste, écosocialiste, féministe, décolonial.

Post de Résistance Ecologiste Rennes, via Daniel Tanuro

Voir aussi :

Les catastrophes climatiques/écologiques ne pourront pas être confinées

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft