Drôme, Valence : la permanence de la députée LREM Mireille Clapot taguée

Une centaine de permanences du régime macroniste ciblée en france, l’envie de destitution s’étend ?

par Camille Z.
Mis à jour le jeudi 15 août 2019

Suite au vote du CETA fin juillet 2019, adopté par quasi tous les députés LREM, une nouvelle vague de redécorations de permanences de députés En Marche a lieu en ce moment. Une centaine de permanences de députés se sont vues relookées.

En Drôme à Valence, au 52 avenue Sadi-Carnot, c’est cette fois la députée LREM Mireille Clapot qui a eu la joie de voir sa permanence avantageusement redécorée, apportant un peu de gaîté et de vie politique à un local sinistre et laid voué à la promotion de la démocrature autoritaire.

Valence, permanence députée LREM Mireille Clapot taguée
source photo : Daubé

- Rappelons que la députée Mireille Clapot de la 1re circonscription de la Drôme s’était déjà illustrée par son empressement à lécher les pieds des bourgeois au lieu de s’occuper vraiment de familles à la rue...

la brutalité extrémiste du gouvernement macroniste et de ses députés croupions n’entament pas la détermination des résistants

Vitrines brisées, petit incendie de chaise, tags, vitrines murées, déversement de fumier..., divers messages expressifs sont envoyés un peu partout en france aux élus LREM, fidèles larbins du régime et de sa dictature brutale toujours prêts à grogner « la démocratie est outragée » quand des résistants s’en prennent à leur tyrannie légale.
Gilets jaunes, agriculteurs, rebelles, écologistes..., de nombreuses personnes ont visiblement de bonne raison d’en vouloir aux députés qui ont, entre autres saloperies, validé le CETA, un énième traité d’échanges commerciaux qui n’arrangera ni la question sociale ni la question écologique, qui favorisera toujours plus la Croissance, le développement, l’agriculture industrielle, bref tout ce qui détruit de manière accélérée les humains et le vivant en général (voir aussi Les députés ratifient le CETA + Pourquoi l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne mobilise autant contre lui + CETA : « Il n’y aura ni commerce ni parts de marché sur une planète morte »).

Visiblement, le vandalisme, les mensonges, l’extrémisme, l’autoritarisme, le cynisme et la brutalité du gouvernement macroniste et de ses députés croupions au service des riches et de l’ultra-capitalisme n’entament pas la détermination des résistants, toujours aussi motivés à dénoncer la tyrannie et à instaurer une démocratie réelle et une société juste, vivable pour toustes.


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft