Désarmons la police - La police tue et mutile dans les cités et les manifs

En moins d’un an : 26 éborgnés, des dizaines de mutilés... C’est ça le « dialogue » de LREM tant vanté par ses députés

par Camille Z.
Mis à jour le samedi 26 octobre 2019

En france, la brutalité envers les catégories populaires continue de plus belle, et elle s’accroit contre les révolté.e.s.
Pendant ce temps, la "justice" s’acharne contre les gilets jaunes, et celles et ceux qui exigent la justice sont poursuivis, comme Assa Traoré, qui est visée par une 4e plainte...
Dernièrement, c’est un pompier qui a été éborgné par la police à Paris !

A nouveau, la police mutile

Un post de Désarmons-les :
La nuit dernière (c’était vendredi 25 octobre), Amadou N., 20 ans, originaire du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, a été éborgné par la Police. Une plainte à l’IGPN a été déposée.

Nous ne le répéterons jamais assez les armes de la police mutilent et tuent, et les quartiers en sont les premières victimes.

Il y a presqu’un an c’était les images d’acharnement sur une classe, agenouillée, humiliée, violentée par la police à Mantes-la-Jolie.
Quelques mois plus tard, les jeunes victimes témoignaient de la brutalité, du racisme, et de la cruauté policière.
A ce jour, une vingtaine de plaintes notamment pour « actes de torture et de barbarie » et « diffusion illégale » de vidéo de personnes entravées ont été déposées par les familles des jeunes interpellés.

L’acharnement policier contre ces jeunes continue et est insupportable.
Ce sont les souffres douleur d’une police raciste, xénophobe et violente.

Ces dix derniers jours, les forces de « l’ordre » ont éborgné deux nouvelles victimes. Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, c’est 24 personnes éborgnées au total.

Il y a une semaine, Le Monde a reconstitué le tir de LBD sur le côté du crâne dont a été victime Olivier lors d’une manifestation gilets jaunes à Bordeaux.
Cette vidéo démontre l’utilisation non réglementaire et donc criminelle que les policiers font de leurs armes.

À travers son témoignage mais aussi ceux de toutes les victimes, nous connaissons les dommages que ces armes provoquent physiquement, et psychologiquement. Elles brisent des vies.

Il est d’urgence publique de désarmer la police.

Nous apportons tout notre soutien à Amadou N. ainsi qu’à ses proches.

Que fait la police ? Ca crève les yeux

1 Message

  • Désarmons la police - La police tue et mutile dans les cités et les manifs Le 29 octobre à 10:03, par Maltese 26

    Désarmer la police serait un crime. Les forces de l’ordre sont confrontés à des guets apens orchestrés par des délinquants sûr de leurs impunités. La France étant une démocratie les policiers ne ce servent que d’armes non letales pour réprimer les comportements inadmissibles de ces délinquants. Dans de nombreux autres pays les forces de l’ordre interviennent à balles réelles. Arrêtez de propager des insanités et de vouloir mettre les policiers en danger.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft