Valence, 7 décembre : retraite, des policiers distribuent des points à l’oeil !

Plateau des couleures, la retraite à points déjà appliquée !

par emiliepoulain.
Mis à jour le mercredi 11 décembre 2019

Ce samedi 7 décembre, C. a reçu ses premiers points !
Les forces de l’ordre lui ont généreusement permis d’obtenir déjà 5 points de plus pour sa future merveilleuse retraite.
Selon elle, ça pique un peu les yeux, mais c’est toujours ça de pris !
Nous la félicitons et lui souhaitons d’obtenir de nombreux points supplémentaires !

samedi 7 décembre 2019 au plateau des couleures
Photo de la blessure de C. qui a du recevoir 5 points

Après cette pointe d’humour noir, venons-en aux faits

un policier l’a saisi par les cheveux et a violemment projeté son visage sur la chaussée

2 motards policiers ont voulu l’arrêter alors qu’elle rejoignait sa voiture.
L’un d’eux lui a fait une balayette dans le but de la mettre au sol. Une fois au sol un policier l’a saisi par les cheveux et a violemment projeté son visage sur la chaussée.
Ils lui ont alors mis les menottes dans le dos, alors qu’elle ne présentait aucun danger et qu’elle leur disait qu’elle saignait. Elle a du insister pour qu’ils l’assoient afin qu’ils constatent qu’elle saignait abondamment, ce qu’ils ont fait au bout de plusieurs longues minutes.
Une jeune femme infirmière diplômée d’état qui voulait lui apporter les premiers soins en a été fermement empêchée par des gendarmes mobiles présents sur place. Son conjoint a lui aussi été tenu à l’écart.
Les pompiers ont du intervenir et la transporter à la clinique pour qu’elle reçoive des soins. Elle a du être recousue de 5 points entre le sourcil et l’oeil et a reçu une incapacité de travail de 8 jours. Alors que nous écrivons ces lignes, son oeil s’est totalement fermé sous l’évolution de l’hématome.

Malheureusement, voici un nouvel exemple dans la trop longue liste des violences policières.

samedi 7 décembre 2019 au plateau des Couleures
arrestation brutale de C par deux policiers avant l’arrivée des pompiers

- Un appel circule suite à cette brutalité policière de samedi 7 décembre :
Bonjour nous cherchons des personnes qui on été témoins de cette bavure policière la scène c’est déroulé au plateau des couleures le 07/12/2019 entre 16h30 et 17h sur une femme âgée de la quarantaine la scène c’est déroulé entre Boulanger et chaussea. Ses agresseurs sont deux motards de la police de valence . Si vous avez vue la scène merci de nous le dire ou même si vous avez de photos ou vidéos faites a cette endroit la merci de nous les partager

Contexte : une présence pacifique des gilets jaunes au plateau

de nombreux clients de la zone commerciale étaient choqués par ce déploiement massif et disproportionné des forces de l’ordre

Ce samedi 7 décembre 2019 au plateau des Couleures vers 16h45, une soixante de gilets jaunes s’était réunis afin d’être visibles des automobilistes du rond point principal. Il n’y a eu ni blocage ni entrave à la circulation.
Une dizaines de minutes après leur arrivée sur place, de nombreux gendarmes mobiles ont fondu sur le groupe présent sur le parking près du Burger king sans faire aucune sommation. Ils ont alors foncé sur de nombreuses personnes et semé la panique.
Des motards de la police ont foncé sur les parkings devant les magasins, et certains ont passé entre des voitures stationnées, au risque d’étouffer les carrosseries...
Les gilets jaunes présents, et avec eux de nombreux clients de la zone commerciale étaient choqués par ce déploiement massif et disproportionné des forces de l’ordre face à un petit groupe de gens inoffensifs.

Plusieurs personnes ont été contrôlées et/ou arrêtées. A l’heure actuelle nous savons que 2 personnes ont été amenées au poste de commissariat, puis libérées rapidement.

Ce soir là, c’est donc les gendarmes mobiles et la police, et non les gilets jaunes présents, qui ont choqué et gêné les clients, et qui ont perturbé le commerce par leur action et la présence de leurs fourguons qui encombraient les parkings bondés.

Plateau des Couleures 7 décembre 2019 17h, 6 fourgons de gendarmes mobiles pour tenter de terroriser
Les gendarmes mobiles et des policiers motards choquent les clients et répriment à l’aveugle pour faire du chiffre et faire peur

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft