Poster un message

En réponse à :

Panic à l’arrêt public

10 juin 2018 23:43, par Colette Bricard

J’étais aussi à la réunion. Oui, une info a bien circulé sur l’état des finances, mais auparavant, la personne salariée qui a arrêté son contrat a donné beaucoup de points positifs sur le café associatif. Puis le « bureau » a fait part des questions qu’il se pose et aussi de sa solitude dans la mesure où une réunion de réflexion sur les orientations à définir et à prendre n’avait amené que peu de monde et n’avait pu déboucher. La question financière ne m’est pas apparue primordiale, c’est plutôt la raison d’être du café qui reste à penser et à faire (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft