Poster un message

En réponse à :

Logement en Biovallée : un constat consternant

1er mars 2018 22:13, par Paul Breynat

Terre : Qu’elle est bio, ma vallée… Entre Die et Loriol, le long de la Drôme, s’étend sur 2 000 kilomètres carrés le territoire de « Biovallée ». Ce programme, doté de 10 millions d’euros, vise à faire de ce pays une vitrine écolo. La transition écologique existe, on l’a sentie dans l’air de la Drôme où elle a un nom qui sonne comme un label : Biovallée. Entre Loriol-sur-Drôme et Die, là où les fronts rocheux du Vercors rivalisent de majesté, élus et citoyens tentent de façonner le premier labo grandeur nature d’une société plus durable. Biovallée est d’abord une idée surgie en 2005 dans l’esprit frondeur de Didier (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft