Poster un message

En réponse à :

Tout le monde a le droit de participer à la révolution

23 novembre 2018 22:05, par Buddug

Au XIXe siècle, dans les mines du nord de la France, on appelait jaune les casseurs de grêve, les traitres à la cause prolétaire. Sans faire de parallèles douteux, il revient aux jours à venir de déterminer si les gilets jaunes sont populaires ; ou si le PEUPLE n’est pour eux/elles qu’une fable qui masque la défense d’intêrets individuels.
J’en ai rien à foutre des fautes d’orthographe, des obédiences et des habitudes des personnes. Je n’ai certainement pas la prétention de croire que la révolution se fera uniquement grâce à ma famille politique. Je m’en fout qu’on soit les premier.e.s.
C’est juste que (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft