Valence Epervière, le ruineux centre aqualudique de Daragon : anti-social et anti-écologique ?

Un montage opaque qui semble favoriser les gestionnaires privés

par Les Potins de la Vallée.
Mis à jour le lundi 28 octobre 2019

un coût total de 30,7 millions d’€ pour l’argent public


- Des articles nous alertent sur le coûteux projet de centre aquatique aqualudique de Nicolas Daragon (maire de Valence et président de « Valence Romans Agglo ») :

On se moque bien du sentiment de Mr Daragon sur la pertinence de son montage, on exige plutôt de la transparence, des études indépendantes.
Là on voit plutôt l’opacité et l’enfumage régner...

Valence Epervière, le ruineux centre aqualudique de Daragon, tout contre l’autoroute A7

Quelques éléments incroyables révélés par ces articles :

  • pas de véritable étude préalable de fréquentation
  • montage opaque qui donnerait la part belle au gestionnaire privé, et qui plomberait l’argent public
  • autocratisme et absence de débat sur le montage financier (et sans doute le reste)
  • emplacement à côté de l’autoroute A7 réputée pour sa pollution permanente, dangereux pour la santé (faire du sport en respirant de l’air pollué accentue les atteintes à la santé)
toujours plus de béton et toujours plus de fric pour les grosses entreprises

A la base, ce projet, comme de nombreux autres (lotissements, hangars logistiques, centres commerciaux, zones industrielles...), est inutile et néfaste.
Du point de vue social, des piscines plus petites et aux tarifs moins chers seraient plus adaptées. Et il y aurait de quoi employer l’argent de manière plus utile pour la population.
Du point de vue écologique, un énorme bâtiment en béton qui consomme de l’énergie pour sa construction et son fonctionnements est une aberration suicidaire. A l’heure où il faudrait arrêter le développement économique et s’orienter vers une forme de décroissance, voici que des élus irresponsables s’enfoncent toujours plus dans les projets gourmands en énergies et matières premières.

Bref, Daragon, comme la plupart des élus porte et défend un projet de société écocidaire, antidémocratique et antisocial, basé sur le toujours plus de béton et toujours plus de fric pour les grosses entreprises déjà riches.

« Étonnamment », peu de médias ont analysé ou critiqué ce dossier, alors qu’il y aurait apparemment matière à investiguer...


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft