Transformer des marches spectacles en manifestations de luttes sociales

Avoir des objectifs et être solidaire entre les divers modes d’actions

par Gilets jaunes.
Mis à jour le mercredi 25 septembre 2019

Retour sur la marche de la grève mondiale pour le climat du 20/09

(un post de Front de libération du vivant)

« On a marché et marché jusqu’à en être épuisé »
Le 20 septembre était la première manifestation pour le climat de la rentrée scolaire.

On pouvait penser que l’été avait permis à la majeure partie des organisations pour le climat de changer de ligne.
On pouvait penser que l’Amazonie qui brûle, l’inactivité massive des politiciens, une analyse rétrospective de nos moyens d’actions allait permettre à la « masse » des marcheurs pour le climat de remettre en question leurs modes d’actions.

Cela à été un peu le cas.

Durant la manifestation, un bloc s’est constitué. C’est à dire un groupe de gens qui décident de masquer leurs visage et d’amener des parapluies (pour contrer la vidéosurveillance) afin de rendre possible le fait que la manifestation puisse être plus offensive.

En bref passer d’une marche à une manifestation.

Des organisations à l’origine de la manifestation voyait d’un bon œil cette présence, et rien que ce fait démontre une légère avancée dans le mouvement.

Seulement les organisations avancent beaucoup trop lentement pour de nombreux militants ainsi que pour l’état de la planète.

Nous devons absolument revoir nos stratégies !

Nous devons comprendre qu’une lutte sociale nécessite d’apporter un rapport de force face au pouvoir afin de le faire flancher.

Nous devons comprendre que marcher 100, 1000 ou 10 000km ne changera pas les choses pour le pouvoir.

La proposition de grève est rationnel pour faire pression sur le pouvoir.

La proposition de manifestation réelle peut aussi avoir du sens.

Mais pour cela il faut que les manifestation clarifie ses objectifs.

Par exemple, une manifestation peut passer dans un quartier spécifique et tout saccager afin de manifester son mécontentement et d’obliger le pouvoir d’essayer de nous calmer.
Soit par le sang, ce qui nous dévoileras le vrai visage du pouvoir, soit en essayant de données quelques avancées à nos revendications histoire de nous calmer.

Une manifestation peut aussi se donner une cible claire et décidé de se diriger dans cette direction quoiqu’il arrive.
Cela donne des possibilités d’aller directement là ou le pouvoir se trouve et lui mettre la pression devant sa fenêtre.

Mais pour cela il faut se donner les moyens et dépasser les codes moraux qui cloisonnent nos luttes dans quelque choses inoffensif telle que « la non-violence ».

Ces propositions ne veulent pas rendre les manifestations des lieux violent et inaccessible pour la plupart des gens.
Bien que ce soit la répression qui rend les manifestations violentes, il est possible d’imaginer différentes zones dans une manifestation.

Un espace à l’avant de la manifestation qui soit là pour ouvrir le chemin et qui est prêt à être offensif. Ce que l’on appelle communément un « Black Blok » vu que les manifestants sont vêtus de noir et masquer afin d’empêcher le fichage, possiblement munis de parapluie pour rendre encore plus difficile le travail des caméras de surveillances.
Mais aussi plusieurs autres espaces derrière, entre des personnes qui peuvent participer à amener du matériel devant, des gens qui viennent juste ramener du nombre en venant en masse, pacifiquement à l’arrière de la manifestation.

En bref les quelques propositions formulés ici visent a rendre les marches symboliques et spectaculaire « pour le climat » des outils de luttes sociales concrètes et réelles.
Des manifestations qui sortent du cadre spectaculaire pour devenir physiquement des luttes sociales qui permettront un jour de rendre réelle le slogan « Change the system not the climate » !

Cependant cela ne se fera pas tout seul, le système ne vas pas s’autodétruire, cependant nous pouvons le faire, nous en avons la puissance !

Allions nous avec les gilets jaunes et créons une puissance collective qui pourrait faire trembler le pouvoir !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft