Tractage européenne LREM perturbé sur le marché de Crest

Des gilets jaunes et autres ont conspué En Marche et sa politique

par Gilets jaunes.
Mis à jour le mercredi 8 mai 2019

Samedi dernier, le 27 avril, quelques militant.e.s de LREM ont eu le culot de venir sans honte sur le marché de Crest pour tracter et faire la promotion de la liste En Marche and co nommée « Renaissance ».

Plusieurs personnes, gilets jaunes du crestois et autres, exaspérées légitimement par la politique et la répression de Macron et de son gouvernement, sont venues perturber la séance de promotion de la liste En Marche Renaissance montées pour les élections européennes.

Les rebelles à la « dictature En Marche » critiquaient à voix haute la politique de Macron :

  • Mutilations policières en série : mains et yeux arrachés, blessures graves, comas, centaines de blessés, centaines de garde à vue, centaines de condamnation
  • Répression généralisées : lois répressives, justice aux ordres, fichages illégaux, pressions, terrorisme d’Etat, affaire Bennalla etc.
  • Mensonges énormes de Macron et Castaner, mépris, manipulations...
  • Ultra-capitalisme : privatisations, mise à mal des services publics, salariés et fonctionnaires pressurés, tout pour les riches, CICE au profit des grands groupes, ISF supprimé, droits accrus au monde des affaires, loi Travaille !, ubérisation, etc.
  • Poursuite de la destruction du vivant et du climat : soutien au capitalisme (parfois « verdit ») et à la Croissance, grands projets inutiles, bétonisation, huile de palme pour Total, favoriser les grosses exploitations agricoles, poursuite du soi-disant progrès à base de hautes technologies, poursuite de la civilisation industrielle qui détruit tout, mine d’or en Guyane, toujours plus de hangars de marchandises et de camions, non-interdiction des pesticides les plus dangereux, etc.
  • Verrouillage accru du système antidémocratique en vigueur : pratiques et lois qui ressemblent de plus en plus à une dictature
  • « faux débat national » consultatif qui a servi d’enfumage et de faire valoir pour Macron et sa politique, etc.
  • Lois anti-exilé.e.s, application des idées de l’extrême droite
  • Traque des exilé.e.s dans les Hautes Alpes par la police de Macron : 4 morts !
  • Non aide aux exilé.e.s qui traversent la Méditerranée (refus d’octroyer des pavillons à des navires humanitaires), donc complicité dans les centaines de noyé.e.s ! (femmes, enfants, jeunes, hommes...)
  • etc.
peu de gens semblaient intéressés par leurs tracts

Les petits mains de En Marche ont continué malgré tout, sourire parfois crispé, à tenter de faire leur promo, mais peu de gens semblaient intéressés par leurs tracts. Plusieurs les critiquaient et n’en voulaient surtout pas !
Un groupe de faux riches grimés surjouaient les mesures antisociales de Macron en les exagérant encore plus. Ils faisaient la quête pour ce pauvre Benalla. C’était énorme, mais certaines personnes ne voyaient pas la blague tellement la politique réelle de En Marche et de son monde est déjà une caricature !

Les gendarmes de passage ont fait un contrôle d’identité, faut bien qu’ils montrent qu’ils existent.

Les Marcheurs de LREM avaient beau essayer de se disperser, ils étaient rejoints assez vite par des « crieurs publics ».
Certains petits soldats de En Marche osaient prétendre que les yeux et mains arrachées étaient des « fake news » ! Hem, faudrait peut-être qu’ils arrêtent de regarder BFM et de baver devant leur Dieu Castaner et leur roi Macron, ils pourraient par exemple aller voir les compilations du journaliste Dufresne, ou regarder d’autres médias, où pullulent vidéos, photos et témoignages édifiants.
Soit ils sont cyniques jusqu’à l’os et se foutent des souffrances des blessé.e.s (ce ne sont que des pauvres, des qui ne sont rien et des sans dents, alors...), soit ils sont vraiment obtus et ignares, je ne sais pas quelle option est la pire.

Certains se plaignaient indignés : « mais vous devriez leur/nous laisser la liberté d’expression quand même ! »

pas de libertés pour les ennemis de la liberté

Sauf qu’à présent LREM c’est comme l’extrême droite, c’est un machin dangereux qui veut tout détruire, y compris les libertés qui restent, au nom de la sécurité autoritaire et du capitalisme exacerbé pour tous.
Donc, comme l’extrême droite, on est obligé, pour notre survie, d’appliquer la maxime « pas de libertés pour les ennemis de la liberté ».

RENAISSANCE ...de Terminator - « Ensemble, frappons plus fort »
« je vous propose de bâtir ensemble la renaissance européenne autour de trois ambitions : le flashball, la matraque et le mensonge »
« Le dimanche 26 mai, renforçons la dictature En Marche »

D’autre part les merdias à la botte des Pouvoirs nous chient dessus (en nous traitant de tous les noms et en caricaturant) et déversent leur propagande consumériste et capitaliste à longueur d’année avec des moyens colossaux, sans qu’on puisse répliquer ou les contredire, c’est donc de bonne guerre de les empêcher de communiquer tranquille les rares fois où on en a l’occasion (à petite échelle en plus, c’est rien par rapport à la puissance de frappe des BFM, TF1, Cnews, Le Daubé, Le Point...).

Les soutiens de LREM sont complices de la politique du gouvernement. On pouvait à la rigueur comprendre leur erreur au moment des élections (Macron il est tout beau, tout jeune, dynamique, nouveau), mais à présent, ils n’ont plus d’excuses et ils soutiennent donc ouvertement et sciemment la tyrannie et la « démocratie » au flashball. Donc pas question de leur faire des risettes, de leur serrer la main, il faut plutôt les ostraciser, tirer un cordon sanitaire comme pour la Peste.

Quand on voit ce qu’ils font pour la France, leur Europe des capitaux et de la fuite en avant dans une culture écocidaire fait peur : toujours plus de capitalisme, de développement (« durable » pour que soit mieux vendeur), dans un cadre encore moins démocratique qu’en France, plus de contrôles, plus de rejet des exilé.e.s, plus de répressions, etc.

Avant midi, les tracteurs de En Marche sont repartis du marché de Crest, ils ont rejoint le parking du champ de Mars. Bon débarras. Ils sont restés à peine une heure.

N’hésitons pas à les interpeller partout où ils se trouvent, dans la rue ou dans leurs meetings et réunions publiques de toute nature.
Ils doivent comprendre que de plus en plus de gens ne veulent pas de leurs idées dangereuses et suicidaires et qu’ils doivent dégager.
Ils doivent comprendre que le temps des moutons est fini, et que ni eux ni d’autres pantins ne pourront nous marcher dessus et détruire les bases de la vie et de nos territoires.

Parallèlement, à nous de nous organiser en démocratie directe pour construire autre chose qui interdira à eux et aux autres guignols de revenir

Quelques gilets jaunes du Crestois


5 Messages

  • Tractage européenne LREM perturbé sur le marché de Crest Le 3 mai à 20:50, par keg

    marrant !

    * en 2017 j’appelais à voter blanc, on m’accusait de favoriser le Pen (même notre ami Hervé voulait démontrer devant un public, public que je favorisais sa copine Marine (peu importe la couleur (bleue ou non)
    * en 2019 j’appelle à voter blanc, on m’accuse de favoriser Macron

    Un jour il faudra bien arriver à se mettre d’accord....

    N’empêche que je voterai blanc... même si soit disant inutile(argument de ceux qui en manquent et qui se contente de répéter des slogans appris par cœur et en chœur...? l - 03/05/2019 - https://wp.me/p4Im0Q-2RT - Qui fait partie du jeu qui perd gagne de gouv.fr ? Et que gagnent les perdants pour refaire leurs patrimoines ?

    Répondre à ce message

  • Tractage européenne LREM perturbé sur le marché de Crest Le 30 avril à 23:12, par poulet

    « Visionnaire » : bonjour la modestie !
    Les gilets jaunes n’ont pas autant de prétention...
    Quand à la dictature, elle est déjà là, Même pas besoin de Marine !
    Quand on fait passer par ordonnances ou 49,3 des contre- réformes dont 4 Français sur 5 ne veulent pas, il est inutile de parler de démocratie.
    Pas question non plus de passer pour pertes et profits les yeux crevés et les mains arrachées. Tout ça devra se payer.
    Une grande majorité des blessures par LBD l’ont été à la tête.
    On ne peut alors plus parler de « bavures », mais bien d’actes délibérés tolérés ou ordonnés par les autorités les plus haut placées.
    On se doit encore une fois de rappeler les consignes du préfet de police Maurice Grimaud en 68 : « frapper un homme à terre, c’est se déshonorer ».
    Aujourd’hui on a plutôt choisi la doctrine Maurice Papon : « vous pouvez y aller, on vous couvre ».
    Les « gentils » militants LREM n’ont pas eu les yeux crevés, ni même malmenés physiquement que je sache... juste ridiculisés.......
    Quand à se prétendre anti-con, c’est potentiellement dangereux... êtes vous sûr de ne pas être vous même le con
    de service ???

    Répondre à ce message

    • Tractage européenne LREM perturbé sur le marché de Crest Le 2 mai à 21:07, par visionnaire

      des militants de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont été empêchés de distribuer des tracts par le service d’ordre du Rassemblement national, mercredi à Metz, où Marine Le Pen organisait un « banquet patriotique » pour le 1er mai.

      ça alors, cette methode me rappelle quelque chose.

      Répondre à ce message

  • Tractage européenne LREM perturbé sur le marché de Crest Le 30 avril à 18:42, par visionnaire démocrate de gauche , anti lrem, anti jaune, anti fn, anti con

    ah ces « gentils gilets jaunes » à force de bosser de la sorte ils finiront par l’avoir leur vraie dictature : soit une nouvelle faite de leurs petites mains commandées par leurs petites têtes qui sont les seules à détenir la vérité, soit une autre dictature, une bonne vieille dictature d’extrême droite à l’ancienne qui n’attend qu’une chose ; que les « gentils gilets jaunes »finissent le travail de sape ; allez encore un effort les gentils et vous y êtes presque.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft