Pour les dirigeants, les tyrans et les bourgeois, nos vies passent après leurs profits

Pour les tyrans et le Pouvoir, le fric et les vitrines valent plus que les mort.e.s et les mutilé.e.s !

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 18 mars 2019

POUR L’ÉLITE, NOS VIES PASSENT APRÈS LEURS PROFITS

voici un post de Nantes Révoltée :

Le 1er décembre dernier à Marseille, une femme de 80 ans, Zineb Redouane, recevait le tir d’une grenade en plein visage alors qu’elle se trouvait chez elle. Une grenade tirée par un policier, lors d’une manifestation.

Gravement blessée, elle mourait le lendemain à l’hôpital. Les médias n’ont quasiment jamais parlé de ce scandale absolu, et la justice vient, péniblement, d’ouvrir une enquête. Plus de trois mois après les fait. Alors qu’une femme a été tuée par l’armement de la police, c’est donc un silence médiatique assourdissant et une impunité totale qui règne.

Pas de justice pas de paix


Ce drame reste le plus terrible, parmi les milliers de personnes touchées par la répression : 22 personnes éborgnées, 4 mains arrachées, des centaines de personnes défigurées Pas plus tard que samedi 16 mars, un manifestant a perdu un œil sur les Champs-Élysées, alors qu’un autre a eu une partie du pied arraché par l’explosion d’une grenade. 2 mutilés de plus.

Pourtant, les médias ne parleront pas de ces deux nouvelles vies brisées par un maintien de l’ordre militarisé. Non. Depuis deux jours, c’est un ouragan médiatique pour déplorer les « saccages », le « vandalisme » et les « destructions ». Alors que des boutiques de luxes et un restaurant réservé à l’élite a été abîmé, le gouvernement va jusqu’à parler d’une « attaque contre la République ».

Pour l’élite, les biens matériels valent plus que des vies. Des vitrines sont plus précieuses que des corps. De l’argent perdu mérite plus d’égard que les millions de chômeurs, de précaires, ou que les centaines de SDF qui meurent à la rue chaque année.

Avec Macron, une boutique de luxe est un symbole de la République. On enferme des centaines de contestataires au nom de la démocratie, et on organise un « grand débat » à coups de Flash-Ball
. Les valeurs les plus élémentaires sont inversées.

Justice pour toutes et tous !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft