Pas question de rentrer à la niche à cause d’UN tueur en cavale !

Le gouvernement et ses alliés prennent prétexte de l’attentat de Strasbourg pour essayer d’étouffer le soulèvement

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 13 décembre 2018

L’abject Macron et sa clique de criminels endurcis n’ont pas dit un seul mot de compassion pour les victimes de leurs polices qui partout en fRance tuent et mutilent sous leurs ordres en bandes organisées !!!
RIEN, pas un mot de soutien aux lycéen.nes et aux gilets jaunes mutilé.e.s, éborgné.e.s, rien sur la vielle dame tuée à sa fenêtre à Marseille par un tir de lacrymo, rien sur le gars entre la vie et la mort à cause d’un tir de flash ball en pleine tête ! Rien sur les primo-manifestant.e.s traumatisé.e.s (c’est ce que souhaitent et organisent l’Etat et ses polices, pour qu’ils-elles ne reviennent pas manifester) par les violences policières, les insultes. Aucune indignation quand un policier tire une femme non armée au sol par les cheveux, etc, etc, les exactions sont innombrables, elles dépassent les violences policières déjà énormes de 2016 lors des contestations de la loi "Travaille !".

Ce silence complice est d’une violence et d’une abjection sans nom

Rien, aucune critique ou remontrance concernant les policiers qui jubilent quand ils font un carton flash ball à Paris en pleine tête, rien sur le CRS qui conseille à Paris (gare St Lazare) le 8 décembre à des gilets jaunes de rentrer chez eux s’ils veulent rester en vie., rien sur les policiers qui sciemment visent la tête avec les LDB alors que c’est interdit, pas de critiques sur grenades explosives "à létalité réduite" (spécialité française) qui tuent (Rémi Fraisse) et mutilent gravement, aucune critique des arrestations abusives, des nasses, des nombreuses garde à vue pour supposée "intention" (précrime, pire que le film d’anticipation Minority Report) de ceci ou cela.

Tout ça est d’autant plus révoltant que les policiers qui répriment violemment et illégitimement sont payés par nous ! C’est avec notre argent qu’ils sont nourris et armés ! La décence serait qu’ils désobéissent, ou se fassent porter malades.

Et les autres français, les profs, les travailleurs, tous les non gilets jaunes, ils sont où ?
Face à une telle abjection gouvernementale qui orchestre cyniquement de telles violences policières contre tout contestataire, des lycéens aux retraités, tout le monde devrait être dans la rue et en grève illimitée !!!
Vous attendez quoi ?!

Castaner et Macron félicient les forces de « l’ordre » ....pour le carnage qu’elles commettent ??!!

Ce silence complice des prétendus dirigeants est d’une violence et d’une abjection sans nom. Les manifestant.e.s ne sont plus des humains aux yeux du gouvernement, juste du bétail, des emmerdeurs, des empêcheurs de continuer le business, de la chair à flics en furie laissés délibérément en roue libre pour qu’ils nous terrorisent en toute impunité.
Et les députés godillots qui enjoignent au calme et au "dialogue", ils feraient mieux de démissionner et de se dissocier de la tyrannie s’ils veulent réellement servir l’intérêt commun.
Ce gouvernement, et le système dont il fait partie (antidémocratie, tout pour les riches, capitalisme destructeur, tyrannie, totalitarisme, double discours à la Big Brother, mensonges, destruction du climat et du vivant, etc.), se comporte de manière terroriste et autoritaire.
Il doit disparaître au plus vite, et nous devons faire en sorte de changer complètement le système politique et économique pour qu’il ne puisse plus jamais pointer ne serait-ce que le bout de ses doigts d’acier sur la scène !

La plupart des partis n’ont pas non plus vraiment critiqué le gouvernement, et sont allés dans son sens depuis l’attentat.

Et après tout ça, après ce mépris redoublé et cette violence structurelle contre le peuple, voilà que ces enflures qui gouvernent et leurs alliés tout aussi criminels des autres partis politiques voudraient qu’on se calme, qu’on rentre à la niche, qu’on ne manifeste pas samedi par décence pour les victimes des attentats et le dur labeur des policiers qui courent après UNE personne, parce qu’il y a eu un énième sinistre attentat à Strasbourg !!!!
C’est une violence, une indécence et une manipulation de plus !

Le plan Vigipirate attentat est un foutage de gueule de plus

Cc’est juste un prétexte bien utile pour appliquer en plus grand la répression accrue ordonnée lundi soir par le tyran Macron, pour réprimer davantage en toute bonne conscience (pour votre sécurité qu’ils prétendent), évacuer par la force et la menace des lieux de luttes (ronds-points, péages...), pour déconseiller ou interdire des manifestations.
S’ils veulent vraiment notre sécurité, alors qu’ils ferment toutes les grandes surfaces, tous les marchés de Noël !

Rien à foutre de leur prétendue liberté d’expression (il serait temps d’aller "dialoguer" avec les élus pour leur foutu machin inutile et indécent de 3 mois de "débats") qui revient à du "cause toujours", où les tyrans gardent tout pouvoir de décision et de nous enfumer/entuber.

Des attentats il y en a hélas tous les jours partout dans le monde. Et le système violent en place (tyrannies) entraîne structurellement d’innombrables morts partout dans le monde, directement ou indirectement (vente d’armes, françafrique, exploitation, misère, dépression, suicides, destruction de la nature, cancer...).
Donc il n’y a aucune raison d’arrêter, bien au contraire.

Au contraire, c’est plutôt en manifestant pour changer complètement de système, pour quitter pour de bon ce régime criminel qui favorisent les actes terroristes et qui en commet lui-même tous les jours, qu’on pourra le mieux empêcher la survenue d’autres attentats tragiques de ce type.

On peut très bien manifester avec un brassard noir, et observer une minute de silence, pour les victimes de l’attentat de Strasbourg, et pour les gilets jaunes tués, blessés et mutilés.

En plus, voir ci-dessous, ces enfoirés de criminels manipulateurs, osent prétendre que Macron lundi a apporté des réponses massives ! A part davantage de répressions, il n’y a rien eu de massif, juste de l’enfumage et des broutilles, comme des petits os maigres qu’on jette à un chien pour qu’il arrête d’aboyer.
On n’est pas des chiens, et il est temps que le personnel politique n’ait pas le Pouvoir et soit à notre service.

Voici pour info diverses citations des tyrans au Pouvoir et de leurs alliés :

Maintenant que leur colère s’est « exprimée », « a été entendue » par le gouvernement, et qu’il y a « répondu », « ce que nous vous demandons, en responsabilité, c’est d’être raisonnables samedi et de ne pas aller manifester », a déclaré M. Griveaux à l’adresse des « gilets jaunes ».

La colère s’est exprimée, elle a été entendue, @EmmanuelMacron y a répondu. C’est maintenant le temps du dialogue et de l’échange avec le #GrandDebat, partout en France, avec tous.@gouvernementFR #LaMatinale #CNews pic.twitter.com/yqRrBgsxtW
— Benjamin Griveaux (@BGriveaux) 13 décembre 2018

Le président de l’Assemblée nationale (LREM) Richard Ferrand a, de son côté, estimé ce jeudi qu’il fallait « maintenant que le mouvement s’arrête », compte tenu des « réponses massives » de l’exécutif aux revendications sur le pouvoir d’achat « fondatrices » du mouvement.

Des réponses massives ont été données par le Président de La République sur le pouvoir d’achat #GiletsJaunes. Il faut maintenant que le mouvement s’arrête pour passer à la construction du nouveau modèle français. Il nous faut refaire France. #Le79Inter pic.twitter.com/BrSqEOtrq0
— Richard Ferrand (@RichardFerrand) 13 décembre 2018

Sur Public Sénat, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a estimé que "le temps est venu de cesser ces manifestations sur les ronds-points et samedi, à Paris et en province."

#TDInfos @FdeRugy #GiletsJaunes : "Sur le contexte général, le temps est venu de cesser ces manifestations sur les ronds-points et samedi, à Paris et en province." pic.twitter.com/hGaez1vExj

Chez LR, il est acquis que le mouvement doit cesser. Pour Geoffroy Didier, secrétaire général délégué du parti, « la situation impose à chacun d’avoir le sens des priorités, la sécurité étant la priorité absolue ».

Toute la journée, Olivier Faure, le premier secrétaire du parti socialiste, a plaidé pour un « délai de décence », en demandant le report du débat sur la motion de censure qui doit avoir lieu jeudi à 16 h 30. « On ne discute pas de la censure d’un gouvernement au moment où celui-ci est concentré sur la traque d’un terroriste.

le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, a pris tout autant de pincettes, mercredi sur LCI, pour assurer que « l’urgence absolue » était à la lutte contre le terrorisme, jugeant « difficile » de laisser « des Français dans les rues, sur les ronds-points » après l’attaque de Strasbourg


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft