Macron : un danger pour les Juifs de France

par Etienne Maillet.
Mis à jour le lundi 18 février 2019

Stanislas Guerini, [1] secrétaire général de la République en marche, communique :

« Nous avons tous été révoltés par les actes antisémites qui ont frappé notre pays ces dernières semaines. Nous le sommes encore plus quand nous apprenons que le nombre d’actes antisémites explose depuis un an. Plus un jour ne se passe sans que la France ne soit attaquée par des tags, des manifestations de haine dans la rue ou sur Internet et des agressions de nos compatriotes », etc

Cet appel intervient alors que plusieurs députés LREM, emmené par Sylvain Maillard, prévoient de pénaliser le fait d’être opposé à la création, l’existence ou l’extension de l’État d’Israël. Le projet est à l’étude depuis plusieurs semaines et explose bizarrement sur le devant la scène, dans une véritable diarrhée médiatique, le lendemain de l’annonce par Christophe Castaner d’un fort accroissement des agressions racistes envers les personnes de confession israélite (explosion dont l’ampleur est d’ailleurs contestée).

L’impulsion vient d’en haut. E. Macron ne déclarait-il pas lors de la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vél’d’Hiv en juillet 2017 : « Nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est LA forme réinventée de l’antisémitisme  ».

Par contre Stanislas Guérini n’est nullement dérangé apparemment, par l’assimilation de l’antisémitisme à l’antisionisme. Nullement dérangé qu’en criminalisant l’antisionisme, on crée ainsi un délit d’opinion. Nullement dérangé que la liberté d’expression soit bafouée, la constitution violée.

Mais pire, la terrible conséquence de cette dérive sera que demain on assimilera Juifs de France et assassins de la démocratie. Bref, aux abois, Emmanuel Macron instrumentalise la communauté juive de France dans une tentative de faire diversion face à l’ampleur de la crise politique

Voilà le beau résultat, le criminel résultat de cet amalgame fourrant dans un même sac racisme et liberté d’opinion. Nos compatriotes de confession israélite devraient s’alarmer de ce piège dangereux, cette manipulation dans laquelle les enserre, pour le pire, de terrible mémoire, la fuite en avant irresponsable du macronisme.

P.-S.

Il est frappant de mesurer l’ampleur du consensus anti-Macron, enjambant les clivages politiques. Témoin cet article d’Atlantico.

Ou encore dans la blog Contrepoints, ceci : La dérive autoritaire de Macron

A lire également, sous la plume d’Ofer Aderet, un article publié dans Haaretz : Des universitaires et artistes israéliens mettent en garde contre l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme

L’Humanité n’est pas n reste : CITOYENNETÉ. « D’UNE POIGNÉE DE VOYOUS À UNE LOI LIBERTICIDE »

En médaillon : le député liberticide Sylvain Maillard : sylvain.maillard assemblee-nationale.fr

Notes

[1Stanislas Gérini a étudié à l’École alsacienne, comme Benjamin Griveaux, école d’élite- c’est-à-dire surtout très chère puis au lycée Henri-IV. Il est diplômé d’HEC. Bref, le tout venant incolore, inodore et fade de la macronie.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft