Les voeux de Macron pour 2019 n’intéressent plus grand monde

Un discours à l’élysée encore plus creux que celui du 10 décembre

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mercredi 2 janvier 2019

Le 31 décembre 2018, les voeux du tyran Macron pour 2019 ont résonné à la tv.
Peu de gilets jaunes les ont regardés. La rupture est faite, les gilets jaunes et leurs ami.e.s ont bien compris qu’il n’y avait rien de bon à attendre de manu et de ce régime.

Ce matin, je me suis farci la lecture des voeux de Macron

Les gilets jaunes ont eu raison de ne pas perdre du temps devant le poste, ces voeux de Macron « aux français », bien que plus subtils et plus vicieux, sonnent encore plus creux que son discours du 10 décembre.
C’est truffé de « grands » mots ronflants pour faire du remplissage : France, travail, nation, Europe, espoir, fierté..., mais aucun changement sur le fond bien entendu.
Du blabla, des promesses, des appels à la patience et à l’espoir, mais en fait manu va bien entendu continuer ses transformations/destructions ultra-libérales forcées en s’attaquant à un secteur après l’autre comme il l’a fait jusqu’à présent (et les précédents gouvernement avant lui), il va continuer à soutenir à fond cette civilisation qui détruit le climat et le vivant (il parle d’intelligence artificielle et d’écologie industrielle, sic), il va continuer à mépriser et exploiter les peuples.
C’est logique, il est mandaté pour ça, et les institutions/structures/idéologies en place ne permettent pas d’autres politiques.
Ce seront donc, entre autre, les retraites, le droit au chômage, les fonctionnaires qui cette année seront laminés un peu plus si on laisse ce régime continuer.

Les français vont-ils construire un front de résistance suffisamment large

Est-ce que davantage de français vont se révolter pour de bon ensemble, ou est-ce que chaque secteur va continuer à tenter de résister, forcément en vain, seul dans son coin (comme les cheminots dernièrement) ?
Les français vont-ils construire un front de résistance suffisamment large, ou chaque secteur va continuer à se préoccuper uniquement de « ses droits » quand son tour est venu d’être mis au pas (précarisé, libéralisé, pressurisé, licencié) ? Les profs par exemple, vont-ils se mettre en grève massivement et rejoindre les gilets jaunes, ou vont-ils attendre d’avoir des conditions de travail encore plus dégradées pour protester uniquement sur leurs intérêts particuliers ?

https://www.youtube.com/watch?v=Yy8csTVnWYk

Comme son flop du 10 décembre, le tyran n’a aucune compassion ou mot de soutien pour les familles des centaines de gilets jaunes blessés, traumatisés et mutilés par sa police, rien pour les familles des gilets jaunes morts. D’ailleurs il ne prononce même pas le mot tabou, « gilets jaunes », espérant ainsi nous effacer.

Macron articule péniblement des jolis mots conceptuels et des généralités éculées, mais la réalité, sa politique réelle passée, présente et future, disent exactement l’inverse

Macron essaye d’inclure tout le monde dans son « projet », il dit souvent « nous », faisant semblant de croire qu’on est tous au même niveau, qu’on fait parti du même monde, alors qu’on sait bien toutes et tous que le système en place qui autorise, légitime et porte les classes de riches, les oligarques et les lobbies domine les peuples pour en faire de la chair à patron ou à canon selon les besoins du moment. Ce système ne fait pas une société, il construit des agrégats de groupes en compétition permanente et des individus atomisés et exploités. Ce système si cher à Macron et à ses complices de tout bord est fondamentalement destructeur et aliénant, le nous est à construire, ce sera le nous de tous les insurgés et de leurs soutiens, de toutes celles et ceux qui veulent se libérer et construire une société viable, soutenable, solidaire.

Les discours et les actes de Macron, comme ceux de ses prédécesseurs, font penser à la « double pensée » utilisée par la novlangue de 1984, le célèbre roman de Georges Orwell. Macron articule péniblement des jolis mots conceptuels et des généralités éculées, mais la réalité, sa politique réelle passée, présente et future, disent exactement l’inverse, à savoir la violence structurelle, la destruction accélérée, le mépris, le mensonge, l’antidémocratie, etc.

- Voici la seule promesse de Macron dont on est sûr qu’il essaiera de la tenir :

L’ordre républicain sera assuré sans complaisance car j’attends de chacun ce respect indispensable à la vie en société.

Avec les nouvelles commandes de LDB (armes de guerre à létalité réduite) pour Noël, Macron nous promet ainsi plus de mutilations, d’yeux crevés et de mains arrachées à coup de flash ball à répétition utilisés par ses chiens de garde (eux mêmes couverts par les chiens de garde merdiatiques) !
Ensuite, il attend que les peuples exploités et spoliés « respectent » (en clair, se soumettent, restent tranquille) les structures qui détruisent et dominent !
C’est comme s’il demandait aux condamnés de respecter le bourreau qui va leur trancher la tête !

Les voeux 2019 de Macron à la tv !

- Un article critique des voeux, et qui propose : Macron : des vœux révoltants qui vont attiser la colère populaire - Le roi est nu. Les dirigeants du mouvement ouvrier organisé, suivant les demandes qui montent de plus en plus de la base, doivent cesser de protéger Macron. Dès la rentrée, il faut imposer aux bureaucraties syndicales et aux partis de gauche un plan de mobilisation pour bloquer le pays, en lien avec les gilets jaunes.

- Au lieu d’écouter stérilement les discours du tyran Macron, voyons plutôt ces analyses socio-politiques qui sont bien plus intéressantes dans cette vidéo, notamment le début et à partir de 13min : réflexions sur la révolte, sur la distinction importante à avoir en tête entre expression politique (manif) et action politique (blocage, désobéissance...), agir directement et prendre le système par surprise, sur l’autodéfense contre les violences structurelles pour diminuer la violence des dominants, ne pas hésiter à s’affranchir de la loi, moins s’exposer à la répression en trouvant des stratégies pour agir anonymement sans leaders, etc.) :

https://youtu.be/LJqfFezBj-c

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft