Les mensonges et manipulations de Castaner et Griveaux instrumentalisent et desservent les juifs

« On ne peut dissocier la recrudescence des actes racistes et antisémites de la violence économique et sociale de la société »

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mercredi 20 février 2019

Le régime fait et dit n’importe quoi, il ment, mutile et manipule, et les merdias sont là pour marteler sans relâche sa propagande.

Ce n’est pas nouveau, depuis décembre, divers faits divers ou minoritaires sont montés en épingles par le régime et ses merdias afin de tenter (en vain) de dézinguer les gilets jaunes, sans parler des mensonges et omissions concernant les horribles et nombreuses violences policières ordonnées par le gouvernement.

Dans cette nouvelle manipulation, cette fois autour de l’antisémitisme, la plupart des partis dits de gauche (et les autres) suivent comme des moutons les basses manoeuvres du régime, ils sont tellement heureux :

  • de se faire mousser en se posant en champions de l’antisémitisme
  • d’essayer de justifier leur inconsistance et leur participation insuffisante ou inexistante au soulèvement gilets jaunes
  • de trouver un prétexte bidon pour continuer à rejeter les gilets jaunes et en revenir à leur marotte : "votez pour nous, nous sommes les remparts contre l’extrême droite et les antisémites".
Ces manipulations politiciennes intéressées sont une mauvaise chose pour tout le monde, et en premier lieu pour les juifs.

L’antisémitisme est immonde, mais il n’est pas nouveau hélas. Les partis feraient mieux de s’en préoccuper plus sérieusement et plus souvent, en dehors des coups médiatiques éphémères et intéressés (des élections approchent), en se remettant vraiment en cause par exemple, plutôt que manifester dès que le régime claque des doigts pour servir ses manoeuvres qui tentent honteusement de discréditer l’ensemble des gilets jaunes.
Ces manipulations politiciennes intéressées sont une mauvaise chose pour tout le monde, et en premier lieu pour les juifs.

En réalité, ce sont bien les politiciens des partis au Pouvoir et les oligarques, qui poussent à la haine entre communautés, qui en rajoutent, qui assoient et adoubent le capitalisme et les dominations, qui s’accrochent à un système qui multiplie précarité et misère sociale, culturelle, politique et économique, qui poussent nombre de gens au désespoir et à ce réfugier dans des racismes ou illusions dangereuses d’extrême droite, qui appliquent sans vergogne les idées de l’extrême droite, pourchassent et maltraitent les plus vulnérables (exilé.e.s, habitant.e.s des quartiers populaires, gilets jaunes à présent) et détruisent à coup de flashball et de casse sociale les éventuels embryons de démocraties et de sortie du capitalisme, qui seules permettraient de trouver un peu de sérénité.

Les manoeuvres de diversion du Pouvoir

Concernant l’antisémitisme, les politiques désastreuses menées par le régime, le PS, la droite, tous enchaînés et complices du capitalisme (domination totalitaire par l’esclavage du travail, de la marchandisation et de l’économisme), qui détruisent méthodiquement le climat et le vivant, sont plus dangereuses au final que les antisémites avérés et acharnés.
Si j’étais juif, j’enverrai paître tous les gouvernements et le système capitaliste qui attisent partout depuis trop longtemps la division, la compétition et la haine entre communautés, quand ce n’est pas la guerre mondiale...

Les merdias, les gouvernements, et leurs suiveurs

- Cyniquement, Castaner (dit la brute) et Griveaux (il ne raisonne plus trop depuis qu’un transpalette a détruit la porte de son ministère en décembre...) mentent ouvertement en prétendant que Finkielkraut a été traité de "sale juif" dans la rue. Il a subit d’autres insultes, moins graves, mais celle-ci est une invention et une manipulation volontaire de plus pour ramener merdias et opinions moutonesques aux intérêts du régime.
Voir ci-après les liens, dont les excellentes paroles prononcées par un juif : "de l’autre côté, le gouvernement réhabilite Pétain et donne sa bénédiction à Charles Maurras, le théoricien d’extrême droite. On ne peut dissocier la recrudescence des actes racistes et antisémites de la violence économique et sociale de la société"

Racisme, antisémitisme, ni dans la rue ni au pouvoir

- Voir aussi :

P.-S.

PS
On trouve sur un article publié sur Média Citoyen Diois la réflexion suivante d’une rabbin :

Tout mouvement de contestation politique est légitime et constitue le fondement même de notre régime démocratique, la possibilité d’être interrogé. Mais quand, chez certains, la contestation du pouvoir s’énonce en des termes de dénonciation d’« élites », de culpabilité des « riches » ou de « complot » des puissants, il convient d’écouter quelle langue est en train de se parler, un langage ancestral qui fut dans l’histoire celui de l’antisémitisme.

Ca me semble un tantinet exagéré et trop général de faire une telle affirmation.
Même si dénoncer les "riches, élites ou un complot des puissants" peut dériver en effet vers la mise en place de boucs émissaires simplistes, ce n’est pas automatique, et ces boucs émissaires pourraient être autres que les juifs (les dirigeants des GAFA, les financiers, les potes à Macron, etc. ?).
Ce langage peut aussi s’étoffer vers une critique globale du capitalisme et/ou de l’économisme, vers un rejet des classes sociales et des exploitations dominations d’une classe (les possédants, les oligarques, qui sont de toute obédience et origines, leur religion commune et prédominante étant l’argent et le pouvoir) sur tous les autres, et surtout vers le rejet d’un système qui embarque tout le monde dans le règne totalitaire de la marchandise, de la compétition générale, de la sacralisation d’un "travail" asservi au Capital et à la Croissance.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft