Le débat selon LREM 1/2

Illustration par une soirée sur le thème des retraites

par CamilleClaudel.
Mis à jour le lundi 4 novembre 2019

Deux textes écrits par deux personnes présentes dans la salle le 24 octobre dernier lors de la soirée « débat » organisée par la députée De Lavergne à Eurre.
Premier texte sous forme de lettre ouverte.

Madame la députée vous avez organisé une soirée débat à Eurre le jeudi 24 octobre sur le sujet de votre projet de réforme des régimes de retraite et vous avez affirmé avec force « votre objectif de faire remonter à la capitale les éléments que vous aurez recueilli pendant ces débats ».
Comme j’ai pris quelques notes. Je me permets de vous les transmettre.

Vous avez ouvert le débat par un préambule sous forme de diaporama. Ce document était grossièrement orienté pour appuyer vos dires que je conteste. Par exemple vous promettez 85 % du SMIC pour le minimum retraite. Il n’en est rien, vous promettez 85 % du SMIC net alors que le SMIC est toujours publié par l’INSEE sous sa forme brute. Voyant le tollé provoqué dans l’assemblée par ce diaporama, vous avez reconnu que ce document était inutilisable en l’état . Vous nous avez alors demandé de faire comme s’il n’existait pas....
Avec la plus grande naïveté vous proposez la gestion des caisses de retraite par les patrons, l’État et les employés. Mais que viennent faire les patrons dans cette gestion ? Nous savons bien que l’ensemble des cotisations salariales est généré par la valeur créée par les employés, le terme de cotisation patronale est abusif. Les patrons en effet reversent une partie de la valeur créée par les employés en disant que cette partie est patronale. Il n’en n’est rien. Les caisses de retraite doivent donc être gérées par les salariés, les retraités et l’État.

ça n’était pas un débat c’était de la propagande.

Vous parlez d’un débat mais lors des prises de parole, les orateurs étaient constamment interrompus par votre équipe et quelques supporters que vous aviez fait venir, et qui réclamaient une question concise en moins de 20 mots choisis parmi 200, façon question du peuple idiot. Mais ce n’est pas ça un débat vous le savez très bien.
Ce que vous nous proposiez, ça n’était pas un débat c’était de la propagande.
Dans un débat chacun peut apporter sa contribution même si cela n’est pas sous forme de question.

Changez de paradigme. Vous raisonnez en terme d’euros placés et que l’on récupèrerait avec un taux de rendement de 5,5 %. Mais que fait la finance ici. Nous vous parlons de solidarité entre humains, les actifs prenant soin des anciens. Je suis fier de savoir que mon travail permet au travers des cotisations que je génère de payer la retraite de ceux qui ont travaillé avant moi. Dans notre pays l’argent n’est pas un problème, il y en a beaucoup.
Vous oubliez et passez sous silence l’éviction des mécanismes de redistribution qui permettent aux plus démunis d’avoir une retraite viable. Bientôt le retour des hospices ? Ignorez-vous qu’ils ont disparus il n’y a pas très longtemps grâce justement à la mise en place de notre système de retraites et de sécurité sociale ?

les retraites par répartition telles qu’elles fonctionnent actuellement sont un système très efficient

Vous dites haut et fort que vous souhaitez la transparence et la remontée des informations. J’espère que notre parole contribuera à éclairer la commission de cette réforme retraite, qu’elle puisse entendre ce que pensent les gens du peuple.
Pour me résumer : les retraites par répartition telles qu’elles fonctionnent actuellement sont un système très efficient. Nous les humains nous sommes capables d’oeuvrer collectivement pour le bien-être du plus grand nombre.
La finance me fait peur car elle nous propose d’oeuvrer collectivement pour le bien-être d’un très petit nombre et de faire souffrir le plus grand nombre… C’est un fonctionnement barbare cela rabaisse l’humanité, toutes les évolutions de la société sont salies par les vils comportements qu’induisent cette finance.

- Partie 2


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft