Jean Serret, président de la CCVD et maire de Eurre, ment concernant son rôle dans le maintien de la chasse dans la réserve des Ramières

Une pétition de 52.000 signatures est ignorée totalement par le préfet de la Drôme et Jean Serret !

par Camille Pierrette.
Mis à jour le lundi 16 septembre 2019

Jean Serret ne veut pas admettre qu’il a exercé des pressions auprès du préfet de la Drôme

Dans le dernier numéro du journal le Crestois, on lit que Jean Serret, président de la CCVD et maire de Eurre, évite d’avouer qu’il a exercé des pressions auprès du préfet de la Drôme pour que la réserve des Ramières reste autorisée à la chasse, il ment sur son rôle en se défaussant sur le préfet.
Jean Serret avait même fait annuler une demande de placement de la zone en réserve de chasse et de faune sauvage (RCFS) par le tribunal administratif en 2016 !
Jean Serret n’a même pas le courage d’assumer publiquement et clairement ses pressions et choix, préférant laisser entendre que c’est le préfet tout seul de son propre chef qui ne prend pas la bonne décision !

Jean Serret, président de la CCVD et maire de Eurre
Jean Serret a fait pression auprès du préfet de la Drôme pour le maintien de chasse dans la réserve naturelle des Ramières
élus locaux et préfet ne sont même pas capables d’interdire la chasse sur un petit bout de rivière !

Jean Serret préfère satisfaire les intérêts du lobbie des chasseurs, qui sont sans doute parmi ses électeurs fidèles, que de tenir compte du souhait de milliers de personnes et des impératifs de la protection des animaux (ici, plusieurs oiseaux classés en espèces menacées).
Alors que partout les espèces sont détruites par notre civilisation industrielle, que les effectifs des animaux diminuent, élus locaux et préfet ne sont même pas capables d’interdire la chasse sur un petit bout de rivière !
Un exemple de plus de la folie des choix de ceux qui sont au pouvoir, de la folie du pouvoir.

Jean Serret, président CCVD et maire de Eurre, n’assume pas ses actions pour maintenir la chasse aux Ramières
Article du Crestois du 06 septembre 2019

Le plus délirant, c’est que les chasseurs et leur obligé Jean Serret ne sont même pas conscients de leurs propres intérêts. Ainsi, on sait que les sanctuaires marins permettent aux poissons de se reproduire, de proliférer, et de revenir ensuite en nombre dans les zones non protégées où les pêcheurs peuvent en profiter. Il en serait sans doute de même pour la rivière Drôme. Des zones fluviales interdites à la chasse permettraient aux oiseaux de proliférer et de déborder en nombre dans les zones de chasse...

Jean Serret a peur des remous en ces temps de campagne électorale municipale ? Alors déclenchons une tempête, un tsunami !
La CCVD se vante partout de leurs subventions de 20 millions via TIGA (pour de la résilience locale, du développement durable SIC), mais elle refuse de protéger des animaux sur une petite portion de rivière ! Leur « écologie » est donc en réalité de l’enfumage, une manière de continuer le business par d’autres biais et de garder le pouvoir ?, un peu comme le régime de Macron dont ils accueillent sans scrupule le premier ministre Edouard Philippe vendredi 13 septembre à l’écosite de Eurre.

de vrais processus démocratiques égalitaires et solidaires

Il est grand temps que les lobbies et TOUS leurs porte voix (tel Jean Serret) soient destitués, virés définitivement, au profit de vrais processus démocratiques égalitaires et solidaires, où les véritables intérêts de toutes et de tous puissent être mis en oeuvre, où ce qui reste du monde vivant soit protégé, où on change DE société pour éviter la poursuite du carnage et nous éviter une planète inhabitable, où on concilie questions sociales et questions écologiques.

Pour changer radicalement la donne sur le fond des problèmes écologiques et climatiques créés par nos civilisations industrielles, les associations habituelles de défense de la nature (souvent entravées par la nécessité de ne pas trop déplaire pour garder des subventions) et les partis politiques type EELV (empêtrés dans le développement durable et le jeu institutionnel) sont très insuffisants face à ces combats vitaux pour notre avenir et l’avenir du vivant en général.
Il est donc aussi grand temps que de forts mouvements de luttes écologistes déterminés, généralistes et avec divers modes d’action efficaces, se développent. Des mouvements qui doivent inclure complètement les questions sociales et économiques. Une écologie sociale et populaire, une alliance du rouge, du vert, du jaune, du noir... ?

Infos sur le sujet de la chasse dans la réserve des Ramières

- Le dernier tract de ASPAS, LPO, FRAPNA, Citoyens & nature en val de Drôme, Agir pour la biodiversité :

Drôme, Eurre, Jean Serret fait pression pour le maintien de la chasse dans la réserve des Ramières
...malgré une pétition de 52000 signatures pour l’interdiction de la chasse dans la réserve naturelle

- TITION CONTRE la CHASSE dans la réserve naturelle des RAMIÈRES : 52 000 signataires
- CHASSEURS CONCERNÉS : 10 à 30
- RESULTAT : CCVD, Jean Serret et préfet maintiennent la chasse dans la Réserve Naturelle des Ramières !

- Article de l’ASPAS : Interdisons la chasse dans la Réserve Naturelle des Ramières !


4 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft