Grève longue à la raffinerie Total de Feyzin

Une majorité des stations Total de région la lyonnaise sont en panne sèche

par Auteurs divers.
Mis à jour le samedi 9 novembre 2019

⚠️ Grève à la raffinerie Total de Feyzin ⚠️ La grève dont personne ne parle et pourtant...

un post de "lanceur d’alerte" du 5 novembre : https://www.facebook.com/LanceurdAl...

Si une pénurie générale dans la région lyonnaise n’est pas d’actualité, une majorité des stations Total sont en panne sèche. Elles n’ont pas pu être livrées depuis hier, lundi matin, après le mouvement social qui a bloqué la plateforme de la zone d’expédition de Total Feyzin.
D’autres stations, notamment de grandes surfaces, pourraient également être imputées.

Des salariés de la raffinerie Total de Feyzin, sont en grève depuis le 7 octobre pour protester contre un projet de réorganisation d’une unité du site. « Ce mouvement, suivi par une vingtaine d’opérateurs chaque jour, impacte la production de l’ensemble du site… La quasi-totalité des unités de raffinage sont à l’arrêt », confie la direction.

⁉️ « Je n’ai jamais vu cela en 30 ans »
« Total fait 13,6 milliards de bénéfices en 2018, touche plus de 100 millions en CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) et CIR (crédit d’impôt recherche) et veut supprimer des emplois ! », dénonce la CGT Total Raffinage/Pétrochimie qui ne veut pas lâcher.
« On ne joue pas avec la sécurité », ajoute également un représentant du syndicat en colère qui n’apprécie pas les méthodes de l’entreprise « qui demande actuellement aux salariés de ne pas venir travailler et de prendre des jours de congé et récupérations. Je n’ai jamais vu cela en 30 ans. »

La CFDT a quitté l’intersyndicale et souhaite un retour au dialogue social. « Une intersyndicale devenue toxique pour l’Emploi et le site de Feyzin », confie Teddy Hameau dans un tweet publié lundi matin.
https://twitter.com/TotalDsc/status...

❌ La source du conflit
Dans un communiqué, la direction revient sur la source du conflit, il s’agit d’un projet d’un projet d’adaptation de l’organisation d’une unité, le viscoréducteur, située dans un secteur de la partie raffinage du site : « Cette unité souffre de la baisse structurelle de la demande en fiouls lourds (baisse d’environ 20 % par an) et ne fonctionne plus que 3 jours par mois en moyenne.
Le projet consiste à l’arrêter définitivement tout en investissant par ailleurs deux millions d’euros dans l’optimisation d’autres modes de fabrication de produits.

❌ Après la production, la distribution bloquée
Jusqu’à maintenant, le pétrolier avait puisé dans ces stocks, mais avec la perturbation de la distribution, des stations-service vont rapidement tomber en panne sèche. C’est déjà le cas du côté de Bron, Feyzin et Saint-Symphoiren-d’Ozon.
« Total met tout en œuvre pour que ce mouvement n’ait pas d’impact sur l’approvisionnement de ses clients de la région Lyonnaise », précise la direction dans un communiqué. Mais, l’évolution du conflit fait craindre le pire.

Retrouvez les lanceurs d’alerte sur www.lanceurdalerte.info
NOUVEAU !!! et sur Twitter : https://twitter.com/LanceurI

Nouveau...SOUTENIR les Lanceurs d’alerte :
https://fr.tipeee.com/lanceur-d-ale...

Grève longue à la raffinerie Total de Feyzin, novembre 2019

- voir aussi : 31e jour de grève chez Total, le bras de fer se durcit à la raffinerie de Feyzin


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft