Gilets jaunes - Revue de presse des 21-22-23 mars

La révolution plus populaire que Macron, mensonges du régime, blessures de guerre, multinatinales de l’industrie alimentaire...

par Auteurs divers.
Mis à jour le vendredi 22 mars 2019

Articles, posts, images, vidéos, témoignages... autour du soulèvement en gilets jaunes qui dure depuis plus de 4 mois.

Manifestations, résistances et actions

sondage : la révolution est plus populaire que Macron ! lol

# SONDAGE : LAVOLUTION (BEAUCOUP) PLUS POPULAIRE QUE MACRON ! - 4 français sur 10 pour un changement révolutionnaire -
(un post de Nantes Révoltée)

« Un sondage Ifop en partenariat avec cinq autres instituts en Europe montre que 39% des Français considèrent que pour changer la situation du pays, il faudrait une révolution. »

Les sondages sont souvent biaisés, les questions orientées, les sondés pas toujours représentatifs. Mais ce sondage réalisé au mois de février dans plusieurs pays européens sur des milliers de personnes donne un aperçu de la colère qui couve en France. Selon cette étude, quasiment 40% de la population française attend une révolution. Un record. Et surtout, un chiffre très loin au dessus de tous les pays voisins !

Les experts parlent d’un « chiffre absolument spectaculaire » qui serait « la marque d’une radicalité très présente ». Un état d’esprit qui montre que la grande révolte des Gilets Jaunes n’est pas prête de s’arrêter !

Et malgré la propagande xénophobe quasiment quotidienne dans les médias dominants, les premières préoccupations sont des préoccupations sociales. Les puissants veulent détourner la colère sociale vers plus faibles, et en particulier les immigrés, sans y parvenir réellement pour l’instant.

Un autre sondage, plus anecdotique, révèle que 86% des français veulent un changement de politique économique et sociale. Bref, tout le monde déteste Macron et sa politique.

Récapitulons : 4 français sur 10 souhaitent une révolution. La cote de popularité du gouvernement, elle, oscille péniblement entre 20 et 30% malgré tous les efforts des éditorialistes.
On peut donc considérer que la Révolution est beaucoup plus populaire que Macron !

JPEGJPEG

# Les banques volent les fins de mois pour financer la fin du monde... Bravo aux Belges qui nous montrent l’exemple de la convergence Climat & Gilets Jaunes : tous unis pour tout bloquer ! 🔥👊 - 🎥 Les entreprises multinationales et le secteur financier détruisent la planète et exploitent les travailleurs.ses dans le but de maximiser leurs profits. Agissons ensemble pour ne pas leur laisser ce pouvoir ! 🤝 (en Belgique, action pour bloquer Total et la BNP, avec vidéo pertinente)
- Blocage de BNP Paribas Fortis et TOTAL pour une justice sociale et climatique. - Ce lundi 18 mars, le groupe de gilets jaunes Actions citoyennes contre les mesures gouvernementales et Act for Climate Justice lancent une action coordonnée entre la Flandre, Bruxelles et la Wallonie. Plusieurs centaines de personnes bloquent depuis 7h15 le centre d’investissement de BNP Paribas Fortis à Bruxelles, alors que le dépôt pétrolier de Total à Feluy a été bloqué dimanche soir et que des actions sont menées au canal Gand-Terneuzen, devant l’usine Cargill à Gand. Ces collectifs se sont alliés pour réclamer une justice sociale, climatique et fiscale, pour que chaque citoyen.ne puisse vivre dignement. Des groupes provinciaux de gilets jaunes de Wallonie, Flandre et Bruxelles, ainsi que des militant.e.s du Front Social ont rejoint cette action.

# Demain est déjà là ! Que vive la Commune !
Alors pourquoi ne pas s’inspirer de la Commune :
" la Commune de Paris, c’est le peuple qui demande des comptes à ceux qui ont toujours et trop longtemps prétendu pouvoir gouverner mieux que lui, sans lui et qui n’ont pu éviter le désastre"
Arrêtons de demander à ceux qui nous exploitent de ne plus nous exploiter : libérons-nous !
Nous pouvons investir des lieux, des zones dans lesquelles seuls les contours de ce nouveau monde primeront. Libre à chaque commune et à chaque citoyen de s’en revendiquer alors et de cesser d’appartenir à un système qui se défendra jusqu’à sa mort.
Dès l’acte XIX, initions l’occupation de lieux et déclarons la naissance de notre Commune pour la justice sociale, climatique, politique et économique !

Magouilles et arnaques du régime et de son monde

https://www.youtube.com/watch?v=BryhDzKiyb0&feature=youtu.be

# « On ne sait pas faire du maintien de l’ordre » : des soldats de Sentinelle s’inquiètent de leur implication dans les prochaines mobilisations des « gilets jaunes » - Des soldats ont accepté de témoigner sur franceinfo, sous couvert d’anonymat, à propos de leur mobilisation dans le cadre des prochaines manifestations des "gilets jaunes". Une mauvaise idée qui pourrait se révéler dangereuse, selon eux.

Le grand monologue du tyran macron

Destructions écologiques et climatiques catastrophiques provoquées par la violence du capitalisme et des civilisations industrielles

Analyses, idées

# 🔴 SINTOX - À PARIS LE 16 MARS, UNEPRESSION « LÉGÈRE », VRAIMENT ? - Plusieurs blessés graves sur les Champs-Élysées lors de l’Acte 18 -

Depuis 4 jours, nous assistons à une véritable déferlante mensongère dans les médias. C’est une énorme mise en scène répétée encore et encore, en boucle, sur les plateaux télés et dans les colonnes des journaux : la répression de l’Acte 18 à Paris aurait été « top légère », et même soi-disant « laxiste ». Le gouvernement ose affirmer que l’utilisation des Lanceurs de Balles de Défense a été très faible. Des policiers déclaraient sur BFM TV que ces mêmes lanceurs avaient été dotées de « munitions chamallow », inoffensives.

Ils s’appellent David, Marie-Laure, ou Laurence, et ont tous été très gravement blessés par l’arsenal du maintien de l’ordre à Paris ce jour là. David par exemple, a eu l’œil arraché par le tir d’une balle en caoutchouc en plein visage à proximité du Fouquet’s, alors qu’il ne participait pas aux affrontements. Par une « munition chamallow » ? Laurence a plusieurs fractures au visage, causées par la même arme, sur la même avenue des Champs-Elysées. Même genre de blessure pour Marie-Laure, mais juste à côté d’un œil. Un manifestant a reçu une grenade explosive GLI F4 sur lui, et a une partie du pied arraché. Une main a été sévèrement atteinte par le souffle et les éclat d’une grenade.

Ces mutilations sont gravissimes. Ce sont des blessures de guerre. Et pendant que tout le monde s’apitoie sur la devanture d’un restaurant de luxe abimé, personne ne parle des dégâts humains, irréversibles !

Au total, le bilan de cette manifestation est de 289 victimes à Paris durant l’Acte 18, dont 7 tirs de balles en caoutchouc dans la tête, et 18 blessures par des grenades explosives.

En France, en 2019, nous en sommes donc rendus au stade où, lorsque plusieurs personnes sont mutilées à vie lors d’une manifestation, l’élite et les journalistes parlent d’une répression « trop légère » !

Ces derniers jours, ces mensonges éhontés s’accompagnent d’appels à augmenter la répression. Annonces ultra-liberticides du gouvernement, appels à « tirer à balles réelles » ou à faire des « arrestations massives », déploiement de l’armée lors des manifestations de samedi prochain ... La France est en train de s’enfoncer dans une spirale extrêmement inquiétante.

La première façon de lutter contre cette surenchère sanglante, c’est déjà de contrer le discours dominant et l’avalanche de mensonges répétés inlassablement depuis samedi. C’est parce que ces mensonges sont répétés, entendus, et souvent crus que le gouvernement se permet d’aller de plus en plus loin dans la terreur.
Faisons connaître ces blessés. Réclamons justice pour toutes et tous !

# Un post sur Facebook :
Alors que la colère gronde toujours plus fort que la misère et l’injustice gangrène notre pays le régime totalitaire et autoritaire n’a d’autres arguments que plus de répression plus d’exactions plus d’escalade de la violence plus de mutilations et se targue de mobiliser l’armée
Ne vous trompez pas nous sommes désormais dans une dictature où le peuple sera châtié durement à chaque contestation
Mais que faudrait il faire ? Faut il renoncer et abdiquer ? Faut il abandonner tout espoir malgré le sang déjà versé et accepter de bonne grâce la soumission imposée ? Non cela est inacceptable et intolérable il faut défendre nos droits et nos libertés sans relâche et avec détermination et abnégation
Mais comment faire ? Comment poursuivre ce qui a déjà été entrepris ? Il faut se battre se battre en femmes et hommes libres que nous sommes il faut poursuivre le combat contre la tyrannie et avancer ensemble vers la victoire
Il n’est de combat plus dur que celui que nous menons mais n’oublions pas que ce combat est juste et légitime
C’est l’oppression qui détermine les moyens de lutte pas l’opprimé gardons cela à l’esprit
Entendez l’alarme de la mobilisation générale et rejoignez les rangs de la résistance car résister est le devoir de chaque citoyen partout où la colère gronde partout où l’injustice et la misère empêchent une vie décente et digne et condamnent à la survie la population
C’est de notre responsabilité d’écrire l’histoire de permettre à chaque parcelle du peuple souverain d’entretenir l’espoir d’une vie meilleure pour chacun d’entre nous
Unissons-nous unissons nos forces dans la fraternité retrouvée et la solidarité d’un peuple invincible et fier tenons ensemble la ligne de front et avançons avec honneur et dignité dans la tempête
Souvenez-vous qu’il pleut aussi sur les justes mais que le soleil revient toujours
Bien à vous
Nous sommes le peuple nous sommes la résistance

  • C’est qui, les casseurs ?
  • Les troupes dans la rue. L’ordre républicain rompu. - À la suite de la loi anti-casseur aux allures de loi anti-manifestants, à la suite des nouvelles mesures sécuritaire déclarées par Edouard Philippe en début de semaine, le gouvernement prend la décision de mobiliser les troupes ce samedi pour endiguer les manifestations de Gilets Jaunes. - Emmanuel Macron, après s’être fait la voix et le représentant de la France des Fouquet’s, d’une classe politique déliée du quotidien de ceux qui descendent aujourd’hui dans les rues, se fait maintenant le tenant du parti de l’ordre. Il semble vouloir s’engoufrer et s’entêter dans une fuite en avant autoritaire susceptible de provoquer des crises plus graves que celle qu’elle cherche à empêcher.
    Dans ce contexte de terreur médiatique et politique, il est d’autant plus essentiel de tenir massivement la rue dès le prochain acte. Il en va de la possibilité même de continuer à lutter dans les mois et les années qui viennent. De toute évidence, la question et les enjeux que soulèvent ce nouveau tournant ne sont plus circonscrits aux seuls « gilets jaunes ».

Répression policière et terrorisme d’Etat

Des lycéen.nes fiché.e.s S par l’Etat !

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft