Crest : effondrement d’une maison !

par Etienne Maillet.
Mis à jour le vendredi 3 mai 2019

Dans la nuit de jeudi du 25 au 26 avril, alors que le vent soufflait en bourrasques, une toiture de la rue Rochefort, à quelques pas au Nord de la boulangerie Chastang, s’est effondrée. Aujourd’hui, la charpente écroulée s’appuie lourdement en porte à faux contre un mur côté rue, fissuré du bas en haut, menaçant de tomber à tout instant sur l’infortuné passant et les maisons voisines, habitées. Un dérisoire cordon invite à s’écarter tandis que les tuiles continuent à pleuvoir. Port du casque conseillé !

Le problème ne date pas d’hier. Dès novembre 2018, le propriétaire avait été avertis que la toiture de son bien s’affaissait. Signalement avait été fait à la police municipale. Il s’agit d’une maison en ruine, qui avait fait l’objet d’une demande de rachat, demande refusée par le propriétaire. Serait-il indigent, incapable de maintenir son bien en état ? Pas le moins du monde puisqu’il s’agit d’une figure crestoise aux affaires florissantes.

Est-il acceptable qu’on laisse ainsi péricliter le patrimoine Crestois ? Car la cité est peuplée de ruines en puissance qui la défigurent. Ainsi la maison Cordeil
 [1] ; ainsi encore l’immeuble au sud de la place de l’Eglise, comportant plusieurs appartements et des locaux commerciaux désormais tous vides.

Est-il acceptable qu’un propriétaire, en délaissant son bien, menace la sécurité publique ? Est-il acceptable que, par passivité, l’on organise la pénurie locative, poussant ainsi le prix des loyers vers le haut ? Est-il acceptable, que par inaction, on chasse les habitants du cœur de ville, habitants qui sont aussi chalands qui font tourner petit commerce et artisanat local ?

Comment a-t-on pu en arriver là ? Incompétence, je-m’en-foutisme, amateurisme politique ? Faudra-t-il invoquer des motifs moins clairs ? Après tout, la décrépitude patrimoniale, cela s’organise : quelques tuiles judicieusement ôtées au-dessus d’une poutre faîtière, et voilà le tour joué. Quels calculs, quels intérêts derrière tout cela ? Faudra-t-il que des maisons occupées s’écroulent, tel à Marseille, pour qu’on commence à nettoyer les écuries d’Augias ?

Notes

[1A propos de la maison Cordeil, quelque chose cloche. Chacun aura noté en entrant dans la ville – l’un des plus beaux détours de France, parait-il - par le cours Joubernon qui accueille le visiteur de sa lugubre décrépitude que les affichettes promettant des amendes d’un montant délirant en dans les locaux, c’est-à-dire s’en procurer les clés. Troublante complicité....L’anecdote donne la mesure de l’action municipale, pour laquelle la lutte contre les graffitis importe plus que la vitalité économique de la ville, le bien être des habitants. Et si ces tags n’étaient justement que l’expression de la colère des habitants n’en pouvant plus de la léthargie de la cité et une direction politique dogmatique seulement préoccupée de ses propres intérêts ?
Quoi qu’il en soit, le mal étant fait , le voisinage s’interroge : l’immeuble étant quasi perdu, pourquoi ne pas l’abattre pour ménager une placette ?


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft