Caisse de soutien collective aux gilets jaunes du réseau national d’autodéfense juridique

Caisse de soutien du collectif universitaire contre les violences policières

par Gilets jaunes.
Mis à jour le vendredi 31 mai 2019

Une caisse de soutien collective pour le réseau national d’autodéfense juridique à diffuser un max !

Caisse de soutien aux gilets jaunes du collectif universitaire contre les violences policières

- Pour plus d’infos et contribuer à la caisse en ligne

En mars dernier, plus de 450 universitaires signaient notre appel "Universitaires, nous nous déclarons « complices » des gilets jaunes face aux dérives autoritaires du pouvoir". Nous y dénoncions l’inflation répressive du gouvernement envers le mouvement des gilets jaunes.

Aujourd’hui, non seulement les violences policières n’ont absolument pas cessé et les mesures liberticides ont toutes été adoptées (unité "anti-casseurs", "visage masqué" considéré comme délit, marquage chimique des manifestant.es, etc.) mais les manifestant.es se retrouvent confronté.es à une autre forme de répression, aussi arbitraire et systématique : celle de l’administration judiciaire. En effet, le nombre des procès est en augmentation constante depuis quelques mois et les condamnations à de la prison ferme sont de moins en moins rares. Qu’ils débouchent ou non sur des condamnations, ces procès sont couteux et jouent un rôle dans le découragement d’aller manifester.

On sait de longues dates que les systèmes policiers et judiciaires renforcent les inégalités, mettant souvent les plus pauvres, les plus précaires et les plus discriminé.es en prison. Il parait donc primordial de jouer plus que jamais la carte de la solidarité comme mode de résistance à la répression tous azimuts du gouvernement.

Partout des collectifs d’autodéfense juridique se montent pour informer les manifestant.es sur leurs droits, pour soutenir les militant.es arrêté.es et rémunérer les avocat.es qui les défendent. Or, à l’heure où nous écrivons la plupart des caisses locales de ces collectifs sont vides alors que le nombre de procès augmente et augmentera très certainement à l’avenir. Par cette cagnotte, le collectif universitaire contre les violences policières entend recueillir des fonds afin de soutenir ces collectifs qui participent à la défense de nos droits.

Nous comptons sur votre générosité. Les fonds seront par la suite répartis équitablement entre les collectifs locaux avec le soutien du réseau national des collectifs d’autodéfense juridique (https://rajcollective.noblogs.org)

Autre info, à Paris we du 1-2 juin

- PARIS : Week-end d’échanges et d’autoformation contre la répression
Publié le 20 mai 2019
- 1er et 2 juin à la Parole errante, deux jours de soutien à la Coordination contre la répression et les violences policières de Paris


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft