Ça va les français on vous dérange pas ?

Un coup de gueule que je partage...

par PapyWeb.
Mis à jour le mercredi 12 décembre 2018

J’espère, enfin je suis sûr, que bien des Crestois.ses bien pensant se reconnaîtront... ;-)

https://www.youtube.com/watch?v=-9Zh8ApUZRc

1 Message

  • Ça va les français on vous dérange pas ? Le 12 décembre 2018 à 23:45, par Camille Pierrette

    Oui bien dit !
    Il faut quoi aux gens non impliqués dans le soulèvement pour participer vraiment (d’une manière ou d’une autre) ?
    Des dizaines de morts ? Des mains et des yeux arrachés ça suffit pas ? Des jeunes humiliés, mutilés et matraqués ça suffit pas ?
    Des 49-3 et des ordonnances ça suffit pas ?
    Le mépris du gouvernement, les brutalités policières structurelles et ordonnées en plus haut lieu ça ne suffit pas ?

    Il vous faut quoi pour vous bouger le cul et oubliez un peu vos petits intérêts et votre pseudo confort ?

    Si vous avez peur, au moins exprimez un soutien dans les médias, faites des pétitions, interpellez policiers et élus, apportez de l’argent et des victuailles aux gilets jaunes, faites grève, boycottez le commerce de Noël, il y a plein de choses plus faciles à faire que d’être sur une barricade ou face à une ligne de CRS prête à charger !
    Alors faites le, pour vous, pour les gilets jaunes, pour la dignité humaine, par solidarité, au lieu d’être complices passifs et soumis de la barbarie de ce système, qui comme il est dit dans la vidéo, vous broiera vous aussi, broiera même ceux qui ont un bon job et une position matérielle stable (ne serait-ce par les catastrophes écologiques et climatiques que ce système mortifère engendre, et qui frappe et frapperont tout le monde)

    Rappelez-vous de la citation à propos des camps de concentration :
    La version suivante est une traduction de celle reconnue définitive par la Fondation Martin Niemöller2 :

    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft