28 septembre : des faits et manifs que vous ne verrez pas à la tv

28 septembre : tour de France des mobilisations + arrestation d’un observateur militant

par Camille Z.
Mis à jour le lundi 30 septembre 2019

Voici deux posts de Nantes Révoltées, sur des faits qui ne paraissent pas trop dans les gros merdias :

UN MEMBRE DU COLLECTIF « DÉSARMONS LES » ARRÊTÉ HIER À MONTPELLIER

- Il devait y animer une conférence - le post original

Pendant que les télévisions faisaient un triomphe à l’extrême droite radicale, un militant du collectif Désarmons les, qui travaille sur les violences policières et les armes de la police a été arrêté hier à Montpellier. Il devait animer le soir même une conférence dans la ville.

Vous avez forcément entendu parler de Désarmons les. Depuis des années, ce collectif mène un travail utile et précieux sur la répression. Il est très actif et lu depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. Ce travail dérange le pouvoir en place.

Voici un témoignage urgent et important de son collectif que nous relayons :

« Hier, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, devant le Polygone à Montpellier IanB, membre du collectif désarmons les, s’est fait violemment interpeller.

On nous relate plusieurs faits de violences au même endroit : des coups de matraque qui visaient une observatrice LDH et des personnes qui, dans le passé, ont déjà été mutilées ou blessées par la Police.
De manière générale et pour tous, on nous relate un contexte très violent , anxiogène et paniquant

D’après le témoignage, notre camarade était simplement posté devant un magasin. Il semblerait que la Police s’adonne à viser celles et ceux qui les observent, qui rendent compte de leurs violences.

Nous dénonçons à nouveau les pratiques de cette police violente et barbare. »

Un appel à se réunir devant le commissariat de Montpellier ce dimanche à 17H est lancé. Solidarité !

28 septembre 2019, arrestation d’un observateur militant du collectif Désarmons-les

28 SEPTEMBRE : LE TOUR DE FRANCE DES MOBILISATIONS

- Ce que vous ne verrez pas à la télé - Post original et vidéo

Les grands médias censurent les luttes et font de la pub pour l’extrême droite, la police réprime, mais il y a encore et toujours du monde dans les rues. Acte 46, technoparade, nucléaire : tour de France.

- A Toulouse, des milliers de Gilets Jaunes pour l’Acte 46. Des charges ont eu lieu en fin de manif. La BAC a mis le feu aux parasols d’un Mac Donald avec ses grenades. Des observateurs de la Ligue des Droits de l’Homme ont encore été violentés. (et aussi un journaliste de RT France)

- Montpellier : un millier de Gilet Jaune, et des violences commises par les vigiles d’une grande surface. Plusieurs arrestations.

- Rouen : la population réclame la vérité sur l’incendie de l’usine Lubrizol et la pollution qu’elle engendre.

- Forbach : des centaines de Gilets Jaunes dans la rue.

- A Paris, plusieurs milliers de Gilets Jaunes, et une Technoparade dédiée à Steve, mort noyé lors d’une charge de la police nantaise le soir de la fête de la musique.

- Nancy : manifestation contre la poubelle nucléaire géante à Bure.

- Marseille : les Gilets Jaunes dans la rue.

- Il y avait aussi du monde dans les rues de Nice, de Bordeaux, de Nantes (pour la Bretagne), et d’ailleurs …

A suivre !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft