Poster un message

En réponse à :

L’industrie du bonheur se porte toujours bien

26 août 2018 00:25, par Camille Pierrette

Oui je suis assez d’accord, mais ce n’est pas de ça dont il est question dans cet article et dans le livre. Il est question de critiquer la quête d’un pseudo bonheur individualiste par du « développement personnel » à toutes les sauces. Ca dépasse donc de loin (et sans doute ça n’y répond même pas la plupart du temps) le nécessaire besoin de bien se connaître et d’être à peu près d’aplomb dont vous parlez. Ca devient une idéologie et une stratégie pour ne pas parler des problèmes de fond, et surtout pour éviter de chercher à y remédier concrètement. Traiter vaguement les symptômes, les canaliser et les étouffer (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft