Valence, procès de 4 gilets jaunes le 26 décembre, verdict : prison ferme pour tous

Quand le système punit les résistants et encourage les massacreurs

par Camille Pierrette.
Mis à jour le samedi 29 décembre 2018

- Communiqué du comité de soutien « Stéphane Trouille » :

Le verdict est tombé, la "justice" a décidé de frapper très fort :
18 mois de prison dont 6 avec sursis pour Stephane,
12 mois dont 6 avec sursis pour Tom
10 mois dont 6 avec sursis pour Dylan
et 9 mois dont 6 avec sursis pour Maria.
+ 3 ans d’interdiction de manifester pour les quatre.

Nous sommes tous extrêmement choqués, attristés et atterrés par cette très lourde peine.
Une audience aura lieu en janvier devant un juge pour aménagement de la peine.

Il n’y a pas encore de mandat de dépôt donc ce soir Stéphane peut rentrer chez lui, en attendant le mandat.

(idem pour les 3 autres, ils ont pu rentrer chez eux en attendant la suite)

Ces condamnations s’inscrivent dans la droite ligne autoritaire et violente décidée par macron et le gouvernement depuis 2017.
Déjà, en Drôme, deux personnes avaient pris de la prison ferme en comparution immédiates suite à l’émeute du 1er décembre au Pouzin.

En france, la justice des nantis trouvent très souvent de nombreuses excuses aux policiers auteurs de violences, mais en trouve très rarement quand des manifestant.e.s se rebiffent, et/ou ne peuvent ou ne veulent contenir leur légitime colère trop longtemps retenue et ignorée.
Rappel : le tyran manu a apporté son soutien aux policiers massacreurs sans pitié de pauvres gens, mais n’a pas dit un mot de compassion envers les gilets jaunes morts et blessés !

La justice est un art impossible, qui est-on pour juger les actes d’autrui ?, ce d’autant plus dans un système antidémocratique socialement inégalitaire gangréné par les lobbies et le capitalisme.

La prison, c’est connu de longue dates des experts et sociologues (toutes les études sérieuses le disent), sont néfastes, contre productives, pourtant, les régimes antidémocratiques, et tout particulièrement la france, continuent d’employer ces moyens archaïques en masse.
Si la france et sa prétendue justice les emploient, ce n’est pas pour éviter les récidives (que la prison favorise), c’est uniquement pour se venger et pour faire peur, pour terroriser tous les rebelles et maintenir le système autoritaire en place.

la france préfère mettre en taule des voleurs de pommes au lieu d’en finir avec les capitalistes et lobbies

De manière plus générale, la france préfère emprisonner que développer une vraie éducation à la liberté et à l’autonomie, préfère embastiller qu’en finir avec la mainmise capitaliste sur le monde et sur les gens, la france préfère la prison aux changements radicaux de société qui créeraient des conditions sociales et politiques favorables à une forte avancée de la concorde publique, la france préfère taper fort sur les petits délinquant.e.s et épargner les criminels en cols blancs et les z’investisseurs, la france préfère mettre en taule des voleurs de pommes au lieu d’en finir avec les capitalistes et lobbies qui volent et détruisent les peuples et la Terre dans les grandes largeurs.

Ce système politique, économique et médiatique, et aussi ce système policier et judiciaire sont définitivement du côté des nantis, du maintien en place d’un système structurellement inique et meurtrier.
Ce système doit disparaître.

PS 1 : et toustes les arrêté.e.s, menacé.e.s par la police ?!

On parles des personnes visées par des peines de prison, mais les nombreuses personnes qui ont subi des gardes à vue, des convocations, des amendes, des fouilles, des confiscations d’objets personnels, des menaces et pressions policières..., tout ça est invisible parce que les médias traditionnels ne s’en préoccupent pas et parce que la plupart des gilets jaunes ne sont pas encore aguerris à l’art difficile de la "communication guérilla".

PS 2, manu récidive avec son groupe organisé en vue de commettre des violences policières

macron va sans doute commander à Vinci la construction d’autre prisons, et en attendant il commande davantage d’armes de guerre pour mieux massacrer les français rebelles.
Ses mercenaires payés par nos impôts ont eu une prime, à présent le tyran leur offre de nouveaux "joujous" meurtriers en prévision des nouvelles manifestations qui surgiront lors des nouvelles mesures antisociales prévues en 2019 par la tyrannie.

POUR NOËL, LE GOUVERNEMENT COMMANDE DES CENTAINES DE FUSILS « MULTI-COUPS » POUR MATER LA POPULATION

Texte du post de Nantes Révoltée :

POUR NOËL, LE GOUVERNEMENT COMMANDE DES CENTAINES DE FUSILS « MULTI-COUPS » POUR MATER LA POPULATION

Alors que des dizaines de personnes ont été défigurées par des tirs policiers ces dernières semaines, dans le cadre du mouvement des Gilets Jaunes, le gouvernement met les grands moyens pour offrir une nouvelle panoplie aux CRS.

En effet, Macron n’a pas seulement offert une grosse augmentation de salaire aux forces de l’ordre qui ont massacré les manifestants depuis un mois. Il a décidé de débloquer du budget pour acheter encore plus d’armes pour réprimer. Un appel d’offre a été publié pour « l’acquisition de lanceurs multi-coups », tout récemment sur le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés publics.

Dans cet appel, le gouvernement compte acheter 450 nouveaux fusils qui permettent de tirer des munitions en rafale. Autrement dit, ce sont des « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de shooter 6 cartouches en quelques secondes sur des manifestants. Le calibre du barillet permet de tirer aussi bien des balles en caoutchouc que des grenades lacrymogènes ou explosives. Et tout ça sans avoir à recharger, comme c’est le cas sur les lanceurs « classiques », déjà très destructeurs.

Ce type de fusil, baptisé « Penn Arms », est utilisé par des polices très démocratiques, comme celles des USA, d’Israël, de Russie ou du Brésil.

Mais le gouvernement ne s’arrête pas là. L’appel d’offre comprend aussi l’achat de « 1280 lanceurs mono-coups » supplémentaires ! Il s’agit des désormais célèbres LBD 40, ces fusils dotés d’un viseur, ces « Flash-Balls » très puissants et précis qui ont éborgné et blessé des centaines de manifestants.

Ce pouvoir, en pleine radicalisation, trouve toujours plus d’argent pour frapper sa population. Et la répression se militarise à une vitesse vertigineuse.

Réagissons !

Portfolio


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft