Un smartphone respectant les Hommes et la Planète, ça existe ?

Fairphone, le premier portable équitable

par Nadège.
Mis à jour le mercredi 18 juillet 2018

Les minerais qui entrent dans la fabrication des téléphones portables sont souvent extraits au mépris des droits sociaux les plus élémentaires. Sans compter les dégâts causés à l’environnement, plus d’une trentaine de minerais en provenance de plusieurs continents entrent dans le processus de fabrication des smartphones. Ils sont arrachés aux entrailles de la Terre au mépris de l’impact social ou environnemental. extraction, qui nourrit aussi des conflits armés.
A ce constat, s’ajoute une lutte entre marques féroce se traduisant par des conditions de travail déplorables dans les usines asiatiques d’assemblage.
Produire un téléphone portable tout en respectant les hommes et l’environnement relèverait-il donc de l’utopie, voire de la mission impossible ?
L’entreprise sociale néerlandaise Fairphone a voulu relever le défi. Ses arguments : les minerais utilisés ne financent pas de milice armée enrôlant des enfants ; l’assemblage se déroule dans des usines chinoises où des inspections permettent de s’assurer de conditions de travail décentes et dont les ouvriers bénéficient d’un fonds de prévoyance. La conception du téléphone permet également de prolonger son cycle de vie à l’infini et de réduire son impact environnemental en rendant les pièces de rechange facilement accessibles (le premier Fairphone proposait à son utilisateur de le réparer lui-même avec la mise à disposition sur le site de la marque de la plupart des pièces détachées, le Fairphone2 propose ni plus ni moins un accès à la réparation à l’acheteur lambda sans connaissances techniques. L’appareil est donc réparable mais aussi évolutif car des pièces désuètes pourront être remplacées par de plus performantes) et remplaçables par les utilisateurs. Employant autant que possible du plastique et du cuivre recyclés, Fairphone a mis en place une filière de récupération de ses appareils en Europe et un programme de recyclage des téléphones au Ghana.
Le smartphone Fairphone 2 est commercialisé en direct par la marque au tarif de 525 €. Ce prix peut sembler élevé mais n’oublions pas que normalement le fairphone sera votre dernier achat de portable comme il est entièrement réparable et « updatable ». Rappellons également que le dernier samsung vaut environ 700 €, le dernier apple 1000 €.

1- écran 2 - camera 3 - batterie 4 - processeur 5 - module du haut 6 - module du bas

Dans la dix-neuvième édition de son rapport sur une électronique plus verte publié le 17 octobre 2017, Greenpeace USA classait Fairphone à la première place des entreprises d’électronique grand public les plus respectueuses de l’environnement.

P.-S.

- Cet article a été publié dans le journal papier n°5 de RICOCHETS de juin 2018
- A noter une possibilité de location à partir de 20 euros/mois sur le site : commown


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft