Squatt de Crest : objectif atteint

Les squatteurs évacuent, les casseurs cassent


Mis à jour le vendredi 13 avril 2018

Les occupants du squatt de la rue Gamon, à Crest, considérant qu’une partie de leur objectif était atteint – alerter sur la situation dramatique du logement en France - ont décidé d’évacuer les lieux.

La propriétaire, dont le patrimoine immobilier comporterait de nombreux logements, pourra donc retrouver le sien. En espérant toutefois qu’il n’ait pas été dégradé par la horde de crânes rasés, munis de battes, rassemblés devant la gare, qui au mépris de la Loi et de la propriété privée, s’est engouffrée par dizaines dans la maison remise à disposition par les squatteurs, fracturant la porte, furetant ici et là, tandis que résonnaient des bruits de casse du haut en bas de la rue Gamon.

Des voisins, rentrant chez eux, ayant osé se plaindre de l’obstruction de la rue causée par la foule, ont été sifflés et hués par une foule noire et menaçante. La Gendarmerie, quant à elle, s’est contentée d’assister à cette violation de domicile et aux déprédations, sans daigner intervenir. Ils avaient des ordres, ont-ils expliqué.

Par ailleurs, les biens des occupants ont été vidés sans ménagement dans la rue, au point d’interdire le passage, et emporté par le camion plateau d’un entrepreneur aoustois bien connu : de quoi s’agit-t-il, sinon de vol ?

Parmi les extrémistes violents, se remarquaient d’ailleurs de nombreux habitants de la cité augustinienne, dont certains sont des multipropriétaires préférant gagner leur vie sur la sueur des autres plutôt qu’en travaillant.

Reste que le message des squatteurs est passé et bien passé. Les locaux vides, logements, surfaces commerciales, ateliers, sont inacceptables et illégitimes : ils doivent devenir illégaux. Avis aux propriétaires qui auraient perdu le sens moral.

P.-S.

En médaillon : pillage de la maison par des extrémistes surexcités après le départ volontaire des résidents du centre social

Portfolio

Appel à la violence sur la page face de bouc du daubé

14 Messages

|

  • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 09:53, par AM26

    C’est marrant, vous citez ces personnes comme des extrémistes mais votre carnaval n’était pas peuplé d’extrémistes aussi ? Occuper une maison en dégradant un barillet et en se faisant envoyer du courrier n’est pas extrème dans le vice non plus ? Justice à été rendu. Les gens ont envie d’être tranquille et n’ont pas envie de se faire emmerder par des gens qui les 3/4 ne foutent rien de leurs journées à part refaire le monde en se bourrant la gueule en autre. Allez si vous êtes courageux vous allez bien publier cette réponse de quelqu’un qui est contre vous. Sachez comme votre squat minable à Crest, repris de la même manière que vous l’avez occupé n’est pas le dernier. Nous vous feront barrage car nous sommes bien plus nombreux que vous, heureusement d’ailleurs car cela prouve que les anarchistes à part faire des tags et des actions illégales ne sont qu’une faible minorité. La preuve le carnaval de samedi. Combien de personnes ? Même les flics étaient plus nombreux que vous. Votre mouvement s’essouffle, mais pas notre détermination à vous faire barrage.

    Répondre à ce message

    • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 11:00, par Nad

      Je ne comprends pas cette volonté de « nous faire barrage », faites-vous parti de ceux qui se gavent, qui expulsent, qui oppriment ? Faites-vous parti des puissants, des fortunés dès la naissance, de ceux qui jouissent de leur rente et donc n’ont plus besoin de travailler ? Moi personnellement j’ai commencé à travailler à 16 ans et malgré mes études, je travaillais pour financer mon logement d’étudiante. Aujourd’hui je travaille encore....mais je bois aussi de la bière, bin parce que je trouve cela bon... Nos avis sur les choses diverges, c’est tant mieux, c’est avec l’échange et la confrontation intelligente que l’on avance le mieux. Du coup, vraiment je cherche à comprendre votre position agressive vis à vis de nous, car nous ne sommes pas de ceux qui gagnent dans ce système, au contraire, nous sommes de ceux qui se lèvent le matin pour enrichir ceux qui nous gèrent dans une sorte d’esclavage moderne et volontaire. Unis nous serions bien plus fort et nous pourrions virer ces virus qui rendent le peuple exsangue de ces forces vives. Ensemble nous pourrions récupérer notre tranquillité et notre force en même temps. Je suis persuadée que nous ne sommes pas si différents et que nos aspirations profondes ne sont pas si éloignées , qu’elles peuvent même se rejoindre et aller dans un sens similaire. Nous pourrions nous rencontrer et échanger sur nos idées afin de voir si l’on est si différents que cela, et si on ne pourrait pas envisager un avenir plus serein entre nous où conflits et insultes seraient remplacés par dialogues et écoutes. En tout cas, vous n’êtes pas mon ennemi car vous êtes un être humain, suis-je le vôtre tout en sachant que je faisais partie des occupants de la maison ?

      Répondre à ce message

    • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 13:00, par roger poulet

      Peut être, faut-il préciser certaines choses : Ricochets n’est organisateur, ni du carnaval, ni du squat !
      Le journal appartient à ses lecteurs. Ceux ci ont le droit d’exprimer leur sympathie pour telle ou telle cause !
      Il est navrant qu’en guise « d’arguments »,on se contente de dévaloriser ceux qu’on considère comme des ennemis : « fainéants et alcooliques ».
      Je vous invite à venir visiter mon jardin, vous verrez si c’est un jardin de fainéant ! Et ce n’est qu’une activité parmi d’autres.

      Doit on se réjouir de voir détruire à NDDL des constructions réalisées avec amour et savoir-faire, par des hordes casquées qui pourraient être employés à des taches autrement utiles.

      Quand à l’alcoolémie, il serait intéressant de faire des contrôles, par exemple, à la défarde républicaine ou à d’autres événement « officiels » ? On serait peut être surpris.

      Pour ce qui est de l’anarchie, vous devriez faire un peu d’histoire : C’est une discipline des plus exigeante qui soit.
      Je ne me considère pas encore assez sage pour me qualifier d’anarchiste.

      Répondre à ce message

      • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 13:46, par Florian

        L’article ci dessus est mensongé, pouvez vous nous montrer les bâtes de baseball ? Les crânes rasés ?? Non bien sûr car il n’y en avait point.
        vous pourriez simplement montrer la vidéo de la propriétaire de la maison très touchée, par cette élan de solidarité qui lui a simplement permis de retrouver la maison qu’elle a acheté grâce au fruit du travail de toute sa vie.
        Et en ce qui concerne le niveau de vie des « squatteurs » je vous demande par simple curiosité d’aller leur demander leur relevés de compte bancaires, et surprise vous en serez sûrement incroyablement touchés de voir à quel point ce sont des personnes relativement aisées qui par le biais de leurs parents ne sont pas à plaindre et sont beaucoup plus aisées que la plupart des gens qui ont travaillé dur toute leur vie.

        Répondre à ce message

  • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 15:22, par Roger Poulet

    La valse des à priori continue !
    Jusqu’à présent on présentait les squatteurs comme des SDF, des pouilleux. Voilà maintenant qu’ils deviennent des fils... et filles à papa. Il faudrait savoir. La logique ne semble pas être votre fort.
    Votre compassion pour la propriétaire lésée vous honore, mais je préfère garder la mienne pour les enfants du Yémen qui meurent sous nos armes de fabrication française, armes dont la vente participe à notre prospérité.(10 000 morts dont beaucoup d’enfants).
    Aujourd’hui, notre roitelet de pacotille reçoit le souverain d’un de pires pays pour les droits de l’homme... et surtout des droits de la femme. Ce pays qui promeut le salafisme, finance le terrorisme et pratique les décapitations publiques.
    Cela ne nous empêche pas de les armer avec ce que nous avons de plus moderne. la veulerie de nos dirigeant n’a pas de limite.
    Pour ce qui est de la maison, si vous voulez avoir raison, il serait bien qu’elle soit rapidement occupée par des locataires et qu’elle ne reste pas pendant des années encore inoccupée.

    Répondre à ce message

    • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 16:06, par Florian

      Monsieur Roger Poulet vous qui êtes si généreux si parfait, publiez votre adresse et invitez ces gentils squatteurs chez vous vous avez très peu envi de le faire à mon avis mais j’attends de voir allez y hébergez les chez vous :)
      on attend avec impatience votre annonce de générosité
      merci f’avance

      Répondre à ce message

  • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 17:47, par nad

    euh quel est le rapport entre héberger un squatteur donc un sdf et ainsi se substituer à l’action gouvernementale qui pourtant a le devoir légale (cf : article) de permettre à tous Français l’accès à un logement digne. Et la réquisition d’un logement vide, dans le but de créer un centre culturel gratuit et autogéré, ce qui manque furieusement à Crest ?
    Il était évident que le lieu allait être rendu à ses futurs propriétaires, loin de nous l’idée de ne pas permettre l’accès à la propriété voyons ! On se bat pour l’égalité et la justice entre tous, pas pour la spoliation des biens privés. Si l’État était juste, nous n’existerions certainement pas d’ailleurs.
    Néanmoins ne mélangeons pas tout quand même ça facilite la compréhension je pense. Roger habitant dans son logement principal, il ne saura jamais squatté (par des gens comme nous en tout cas) car seul les logements vides peuvent l’être ! Un squatt comme celui-ci à une vocation politique d’interpellation des pouvoirs publics, sur des problèmes qui ne trouvent pas de solutions, alors que des possibilités existent.
    Néanmoins, et en ça je vous rejoins sur le choix du lieu, le compromis de vente a été une nouvelle difficile et à titre personnel, je m’excuse auprès des futurs acquéreurs. Erreur de débutant certainement :-)
    En revanche, je ne m’excuse aucunement devant une multi-propriétaire foncière (2 maisons à Crest, un logement à Paris) qui a gardé cette belle maison vide pendant 7 ans, alors que la France souffre de 12 millions de personnes ayant un problème de logement faute d’offres de vente et de location suffisantes ! Le logement ne doit être l’apanage des privilégiés de notre pays, c’est même la loi française qui le précise !!!

    Lire cet article si vous ne croyez pas que l’État est moribond quand il laisse des sans abris sur son territoire :http://www.lemonde.fr/societe/artic... et pour compléter, plus récemment :https://www.legifrance.gouv.fr/affi...JORFTEXT000032788842

    Répondre à ce message

  • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 22:23, par Cath26

    L’audience étant ici quelque peu limitée, je m’interroge pourquoi aucune personne participant à ce média ne va contredire, commenter, argumenter, contrer le boulevard ouvert, via le « célèbre » réseau social, aux amalgames, à la propagande, aux fausses informations (j’espère, qu’elles sont fausses !).
    Parce que, si je trouve pertinente votre démarche de vouloir dénoncer un modèle de société et un mode de pouvoir autoritaire (dont, localement, nous sommes hyper bien dotés !), c’est surtout sur leur propre terrain, et ceux de leurs fans, qu’il faut aller se battre, pas en restant dans l’entre-vous, sûrs d’avoir raison en vos actes !!!
    Il y a eu un déchainement de commentaires à vomir après qu’un élu municipal ait publié les tags annar qui ont fleuri dans Crest ce dimanche (voir un post par là, entre autres (mais ce n’est pas le seul) : https://www.facebook.com/caryl.frau...).
    La découverte de ces tags m’a incroyablement énervée, à la fois par leur côté malvenu, leurs messages puérils, pour ne pas dire degré 0 de la « revendication », mais aussi et surtout parce que dans le contexte tout ceci ouvre un boulevard à Mariton et à ses bons soldats, voire au Front National... Quand on lit les commentaires que la publication dudit élu a engendré, je ne crois pas trop me tromper ! Bref, dans tout ça, certains élus à Crest doivent finalement bien s’éclater de cette situation qui se retourne à leur avantage et ne fait que plus encore les conforter !!!
    Quant à vous, instigateurs, participants à ce « squat » qui l’avez finalement évacué « considérant qu’une partie de [votre] objectif était atteint », je vous trouve bien peu présents ou locaces pour expliciter / argumenter votre action et ces tags au « grand public », hors de votre monde un peu fermé !? Cela est vraiment dommage, et dommageable à votre cause, je trouve...
    Prenez mes réflexions comme bon vous semble, car, en même temps, je ne serai bientôt plus là pour assister à l’ampleur du désastre...

    Répondre à ce message

  • Squatt de Crest : objectif atteint Le 9 avril à 23:44, par Roger Poulet

    Monsieur Florian s’essaie à l’ironie, mais c’est un art difficile !
    Bravo, en effet il m’est arrivé maintes fois d’héberger des personnes en difficulté de logement... c’est tout naturel quand on peut le faire.
    Pour ce qui est de la générosité,je l’érige effectivement en vertu première.
    Quand à la perfection, il faudra attendre un peu.

    Trêve de plaisanterie
     : je ne vais pas passer mon temps à répondre à un petit troll de province. J’ai bien d’autres activités autrement intéressantes. Aussi ce message sera le dernier.

    Ricochets a gagné des lecteurs, mais pas en qualité de commentaires.
    Pour solde de tout compte !!!

    Répondre à ce message

|

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft