Spina bifida

par Etienne Maillet.
Mis à jour le jeudi 15 février 2018

Polésie

Une arrête pousse au milieu de ma bouche
une de ces pointes téleostéennes effilées
venant cliver le palais comme un bec de lièvre
ou l’humus gras d’un soc fendant
la lourde glaise d’une vulve

de mes yeux je n’ai plus en capital
que la moitié des cônes

de mes os, je n’ai plus que le bréchet
que les enfants strictionnent
de leurs babils heureux

spina bifida
comme une poutre flambée
la prunelle de Caïn où pend
la glaire cristalline
fendue du travail du stylet sur l’iris

je ne vois plus
sauf le miroir de Narcisse
l’art multiséculaire
de scier la pupille

P.-S.

Illustration


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft