Solidarité avec les inculpé.es du mouvement social gilets jaunes

Un communiqué PC, Mouvement France Insoumise, NPA, Syndicat Sud-Culture, Amnesty Internationale

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 7 janvier 2019

Solidarité avec les inculpé.es du mouvement social
(Communiqué de presse).

Le 26 décembre 2018, 4 Gilets Jaunes de la Drôme, 4 travailleurs (un cordiste, une boulangère, un apprenti, un journaliste et vidéaste documentariste) ont été condamnés à de lourdes peines de prison (de 9 à 18 mois avec chaque fois 6 mois de sursis). Leur crime est d’avoir voulu porter secours à des Gilets Jaunes, agressés par deux personnes extérieures au mouvement. Comme l’écrit l’un d’eux, à aucun moment, au cours de cette très courte algarade, ils n’ont identifié que ces individus étaient en fait des fonctionnaires de police en civil.
Pourtant le tribunal a retenu ce chef d’inculpation pour les condamner lourdement, sans vouloir entendre la version des prévenu-e-s. Pire, il a assorti ces condamnations d’une interdiction de manifester pendant trois ans, suivant la directive d’une circulaire du gouvernement datée du 22 novembre 2018.
Les condamnés étaient venus manifester au rond point du Plateau des Couleurs à Valence pacifiquement. Ils n’étaient pas venus "bouffer du flic" comme cela a été repris par le procureur et largement relayé par un grand nombre de médias.

Pour nous, organisations politiques, syndicales et associations signataires de cette protestation publique, nous constatons que ce procès est un procès politique. Comme à Paris, comme à Lyon, comme partout où des Gilets Jaunes passent en procès, il s’agit bien de répondre par « la grande fermeté » comme l’a ordonnée E. Macron, lors de son intervention tv du 10 décembre dernier. Ce verdict a été rendu pour intimider, dans le but de casser un mouvement de contestation populaire qui refuse aujourd’hui encore de se contenter des miettes.
Sans chercher à nous immiscer dans l’organisation et les objectifs de ce mouvement, dont nous respectons l’autonomie, nous tenons à apporter aux 4 condamné-e-s l’assurance de notre solidarité militante. Nous tenons également à rappeler que manifester est un droit et que le recours systématique à la violence d’état, qu’elle soit policière ou judiciaire, ne fera pas taire ce mouvement populaire ni renoncer à nos droits. D’ailleurs ce mouvement continue d’occuper le terrain, comme il l’a démontré en rassemblant pacifiquement plus de mille personnes dans les rues de Valence, le samedi 29 décembre.

Signé par : Parti communiste Français - Mouvement France Insoumise – NPA – Syndicat Sud-Culture – Amnesty Internationale.


3 Messages

  • Solidarité avec les inculpé.es du mouvement social gilets jaunes Le 7 janvier à 12:05, par heyopibe

    Merci de modifier l’article et d’y rajouter 2 points :
    1/ signataire : à rajouter CNT STP 26, document renvoyé hier au.x mandaté.e.s
    2/ il s’agit en fait de 5 personnes condamnées dont un en comparution immédiate

    Répondre à ce message

  • Solidarité avec les inculpé.es du mouvement social gilets jaunes Le 9 janvier à 13:14, par heyopibe

    Aucune réponse faite à ce commentaire !
    Cette situation me semble contraire à la démarche de diffuser par « auteurs divers » un communiqué signé par plusieurs organisations syndicales et politiques qui est partiel et donc à modifier pour être valide.
    Dans l’état, il ne l’est pas, est conservé comme tel malgré la demande express de le mettre à jour conformément à ce qui a été signé et validé par l’ensemble des signataires.
    Il faudra bien trouver raisons à cela et faire en sorte que cela ne puisse pas se reproduire.
    Merci par avance

    Répondre à ce message

  • Solidarité avec les inculpé.es du mouvement social gilets jaunes Le 13 janvier à 12:52, par Habib Marie-Hélène

    Je suis secrétaire du groupe Amnesty de Crest.
    Le groupe et la région AI sont étonnés d’être signataires d’un texte dont nous n’avions pas connaissance.
    Pourrait-on savoir qui nous a associé aux autres signataires ?
    On rappelle que AI est en dehors des partis politiques.et que signer un tel texte demande reflexion(même si on est d’accord sur bien des points personnellement).

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft