Ses frontières seront le tombeau de l’Europe

La voix des sans-papiers n° 17

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 30 juillet 2018

SOMMAIRE : page 2-3, Voir/vivre l’enfer • page 3, Sommet Europafrique d’Abidjan • page 4, retour d’abidjan • page 5, Le feu sous la cendre • page 6, Marche Vintimille-Londres : Délit de visibilité • page 7, Collectif des Baras : Galère sans fin • page 7, Désordre en tyrannie • page 8, Crimes d’État, forteresse inattaquable ?
Édito

Ses frontières seront le tombeau de l’Europe

Un revenant hante l’Europe : le revenant du nationalisme. Toutes les puissances de la vieille Europe-pourriture, de l’Europe-forteresse inaccessible, se sont coalisées pour insuffler à ce revenant une illusion de vie : petits grands hommes passés et présents, tel le président français, petites grandes dames, telle la chancelière allemande, esprits supérieurs, et nobles cœurs humanitaires à l’âme de gardes-chiourme.
Par effet de cette insufflation collective ininterrompue depuis deux ou trois décennies, de petits délinquants fascistes « souverainistes » se sont sentis comme ranimés et ont pris de la hauteur, comme font les ballons gonflés, s’élevant au septième ciel de la politique européenne, si bien que l’un d’eux se trouve aujourd’hui catapulté jusqu’aux leviers de commande de la machine d’un État fondateur de l’UE : à la tête, en Italie, d’un ministère-clé.
Que l’on juge sur pièce de l’homme et de l’étoffe dont il est fait. Ce qu’il rêve nuit et jour ? ce penseur original, ce génial hâbleur ?
Disons-le avec des mots très modérés, ceux de l’hebdomadaire Le Point : il rêve d’« une déportation de masse jamais vue en Europe… qui nécessiterait la mobilisation de 5 000 avions-charters » pour « bouter hors de la péninsule 500 000 immigrés irréguliers ». (lepoint.fr, 26/06/2018)
Exagération, propagande paraélectorale ? Faux. Voici ce que vient tout juste (20/06/2018) de déclarer publiquement le nouveau ministre italien de l’intérieur : « Il faut un nettoyage de masse, aussi en Italie, rue par rue, quartier par quartier, place par place, de vive force s’il le faut » (c’è bisogno di una pulizia di massa, anche in Italia, via per via, quartiere per quartiere, piazza per piazza, con le maniere forti se serve : video https://www.youtube.com/watch?v=-EB...)
C’est là sa « solution finale » à lui : un simple bon sens, dans sa conception du monde, un point ferme de civilisation européenne. « Nettoyer les villes des immigrés » (ripulire le città dagli immigrati : https://it.wikipedia.org/wiki/Matte...), c’est son programme depuis toujours. Cela est clair et net, un point c’est tout.
Comment donc réaliser un si beau rêve, un tel grand plan de nettoyage ethnique et social ? Semplicissimo ! élémentaire. Il suffit pour cela, comme pour bien d’autres maux jamais soignés de la botte italienne, de commencer par, sous ses ordres, « donner carte blanche aux carabiniers et à la police ». (dare mano libera a carabinieri e polizia : ibidem)

(...), la suite sur Rebellyon

- le journal « la voix des sans-papiers » à télécharger en pdf


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft