S’attaquer à Vinci, un hasard ?

par janek.
Mis à jour le samedi 22 décembre 2018

Le groupe français de BTP et de concessions Vinci a estimé, dimanche 16 décembre, à « plusieurs dizaines de millions d’euros » le montant des dégâts commis sur l’ensemble de son réseau lors des manifestations des Gilets jaunes depuis un mois. « Près de 250 sites ont ainsi été impactés quotidiennement par les actions des manifestants », ajoute Vinci Autoroutes dans un communiqué, dénonçant « des dégâts considérables causés aux équipements et infrastructures » et d’ajouter : « C’est dans tous les cas la collectivité qui est pénalisée ». Rapporte le journal Le Point avec l’AFP.

-* Vinci dit merci à Villepin…

Ce que Vinci oublie de dire, c’est que la part « concession » de l’entreprise représentante un quart de son chiffre annuel. Une activité en constante augmentation grâce l’argent qu’ils viennent racketter aux citoyens… -Oups !- Vinci Autoroutes, l’une de ses filiales, détient 76% du réseau autoroutier à péage du pays… -Comment dire ?…. !!!! Vous voyez où l’on veut en venir ?-

7,2 milliards d’euros : c’est le chiffre dévoilé par la Cour des comptes en 2013. Il correspond au chiffre d’affaires des trois concessionnaires d’autoroute : ASF, APRR et VINCI. (…) Vinci, à lui tout seul, c’était 4,439 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 pour seulement 1,063 milliard d’investissements. En 2017, le chiffre d’affaires s’est élevé à 5,277 milliards d’euros pour même pas le milliard d’investissements (719 millions d’euros). (source : Vinci autoroutes).

Vinci pleure de perdre de l’argent depuis le 17 novembre. Vinci n’a pas de moral. Vinci en a rien à faire des automobilistes et citoyens. Vinci se contre-carre de la nature et ce n’est pas sa pseudo fondation de greenwashing qui compense et compensera l’artificialisation que l’entreprise génère. Non, Vinci s’inquiète. Elle se dit « pénalisée » par les opérations de « péages gratuits ». Vous comprenez, les actionnaires vont passer un mauvais Noël. Ils auront moins de caviars et ne pourront pas partir au ski.

« On va prochainement écrire aux personnes que l’on a pu identifier. L’idée n’est absolument pas de les pénaliser. » Et d’ajouter : « Il ne s’agissait pas d’opérations « péage gratuit ». Les levages de barrière se font ici sans notre accord. » » explique Vinci autoroutes 😭 dans un communiqué….. -sortez vos mouchoirs… nous pleurons de rire. Les pauvres, eux qui vénèrent chaque jour Villepin de leur avoir permis de nous « entuber » toujours un peu plus !-

Pas de pitié,
Contre Vinci et son monde,
Ni ici, ni ailleurs !

De rappeler qu’être contre Vinci, ce n’est pas être contre les ouvriers et salariés


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft