Rassemblement de soutien à Chez Jésus à Crest

Récit de ce moment de solidarité et de dénonciation des politiques migratoires

par Auteurs divers.
Mis à jour le vendredi 12 octobre 2018

Ce jeudi soir, un rassemblement spontané s’est fait à Crest, place de l’église, avec plusieurs banderoles et pancartes, dont :

- En soutien à Chez Jésus, expulsé à Clavières
- A bas toutes les frontières, les politiques migratoires sont criminelles
- Le prêtre de Clavières complice (de l’expulsion du refuge)
- Ils ont osé, ils ont expulsé Jésus, nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas

des pays européens démocratiques et respectueux des droits de l’homme seulement en façade

Les 30-40 personnes présentes sont indigné.e.s par l’expulsion du refuge « Chez Jésus » à Clavières situé à la frontière italienne.
Plusieurs prises de parole ont dénoncé cette expulsion qui met encore plus en danger les exilé.e.s qui voyagent à travers les montagnes des Hautes-Alpes pour venir en France. Les choix politiques de l’Europe et de la France ont été vivement critiqués. Nos pays, accusés lors de ce rassemblement d’être démocratiques et respectueux des droits de l’homme seulement en façade, financent en effet des dictatures et des pays autoritaires, des bandes armées et des bandits (en Libye) qui violentent, violent, tuent, torturent, esclavagisent et pillent les exilé.e.s, ce qui arrange l’Europe qui veut les maintenir à tout prix loin de ses frontières.
De plus, l’Europe fait une guerre à des ennemis qu’elle s’invente pour que des firmes vendeuses d’armes et de hautes technologies innovent et fassent de l’argent, pour que des politiciens cyniques et terroristes fassent leur beurre électoral en créant des peurs et des mythes, en créant des boucs émissaires et des guerres aux migrant.e.s qui détournent de leurs propres turpitudes.

Un jeune exilé africain a fait part de son parcours et à clairement dénoncé les violences et les mensonges de l’Europe, de l’Italie et de la France, il a décrit la responsabilité très grande des pays européens dans le pillage des ressources des pays africains, dans le maintien et la mise en place de dirigeants favorables aux intérêts européens.
Il est atterré et ne comprend pas que l’Europe et la France se présentent comme des démocraties et des pays de Droit, alors qu’il constate tant de violences de la part du système étatique et policier, de rejets et d’absurdités juridiques envers les exilé.e.s.
Il a décrit aussi l’incurie des états africains envers les populations, de l’impossibilité tragique de vivre dignement dans son pays, et a parlé de l’absurdité violente des lois Dublin, qui voudraient le renvoyer en Italie alors qu’il est francophone et a construit une vie ici en France dans la Vallée de la Drôme.

des exilé.e.s meurent en Afrique, en Libye, dans les grands déserts, loin des témoins

Il a parlé aussi des violences terribles commises en Libye, où des exilé.e.s sont tués froidement, où leurs organes alimentent un marché sinistre !
Des médias parlent des exilé.e.s mort.e.s en Europe et dans la Méditerranée, mais pas, ou trop peu, des exilé.e.s mort.e.s en Afrique, en Libye, dans les grands déserts, loin des témoins.
Il s’est pour finir réjouit de l’aide apportée par des habitant.e.s de la région.

Des présents ont aussi dénoncé les violences racistes et fascistes des policiers français affectés aux frontières, qui traquent et mettent en danger les exilé.e.s dans les montagnes des Hautes-Alpes (au moins 3 morts cette année !), qui parfois les volent et les battent.

Ensuite, une partie des personnes présentes sont partie en cortège dans la rue piétonne de Crest jusqu’à la place des Moulins pour rendre publique leur colère et leurs messages, en lançant slogans et informations, accompagnés de quelques pétards et bruits de casseroles, exemples :

  • Les politiques migratoires européennes et françaises sont criminelles
  • Macron expulsion, Collomb en prison !
  • Les politiciens sont complices des politiques migratoires criminelles, et aussi le futur ex maire de Crest (qui semble-t-il était présent au bar Bière à Crest)
  • A bas toutes les frontières, anti-capitalistes !
  • A bas l’état, les flics et les frontières
  • Une expulsion, c’est des occupations !
  • Les exilé.e.s sont nos frères et soeurs, l’état et le capitalisme sont nos ennemis communs

- Voir aussi :

- Et en complément, quelques liens sur la françafrique et les politiques néocoloniales de la france  :

Quelques participant.e.s au rassemblement


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft