Quand de « braves citoyens » se mêlent à des fachos, ou vice et versa

Rétablissons quelques faits volontairement occultés par le Daubé & co

par Camille Z.
Mis à jour le mardi 17 avril 2018

Concernant la maison qui a été occupée durant une semaine à Crest rue des Frères Gamon, les médias complices du système en place, tels que le Daubé, FR3, France Bleue, ou même le Crestois (voir exemplaire du 13 avril) ont "oublié" quelques faits dans leur traitement plus ou moins unilatéral de l’événement.

Ces médias ont "oublié" quelques faits dans leur traitement plus ou moins unilatéral de l’événement

Tout d’abord, ces médias n’ont pas du tout parlé des nombreuses menaces de violences contre les occupant.e.s squateureuses (comportant plusieurs menaces de mort) postées sur la page Facebook du Daubé et sur d’autres (par exemple celle de l’élu municipal Caryl Fraud). Ces menaces, le plus souvent rattachées au délit d’incitation à la haine et à la violence, sont apparues suite à un premier "article" du Daubé, uniquement à charge, sur internet. Ces médias n’ont pas dit non plus que le Daubé de Julien Combelles a mis un certain temps avant de supprimer ces menaces, alors qu’il a été très vite au courant.
Ces médias n’ont pas évoqué les menaces de violences exprimées verbalement à plusieurs reprises devant la maison rue F Gamon durant son occupation.
Exit aussi les deux coups de fusil tirés dans la nuit du mardi 3 avril dans la rue juste devant la maison occupée.

Aucun média de masse n’a daigné non plus évoquer l’échange entre gendarmes début avril :

« cette sale bande de cons d’Arnarchistes, moi j’ai un terrain de 5000m² je peux te dire que si il y en a un qui met les pieds dessus, c’est pas la gendarmerie que j’appelle, il va y avoir des petits trous partout et je les enterrerais comme des cochons ».

8 avril : les gendarmes laissent les opposants à l’occupation de la maison rentrer illégalement et vider les meubles

D’autre part, aucun de ces médias n’a indiqué que parmi les "citoyens" venus investir illégalement, la maison du CSA Ad Vitam Deternam , avec les gendarmes qui laissent faire, il y avait aussi un certain nombre de fachos plus ou moins du coin. Plusieurs témoins concordants les ont reconnus.

Cette occultation de certains faits n’est ni involontaire, ni anodine

Cette occultation de certains faits n’est ni involontaire, ni anodine, c’est le fonctionnement quotidien de cette presse lié au Capital, de cette presse qui ne vise que sa perpétuation et qui se garde bien de prendre ses lecteurs trop à rebrousse poil, survie économique oblige.
Ces occultations volontaires permettent de raconter l’histoire qui arrange les Pouvoirs et les réactionnaires, de charger uniquement la barque des contestataires et autres empêcheurs de tourner en rond. En noircissant les personnes qui dérangent, et en évitant de nommer les côtés noirs des "citoyens", des médias conservateurs, des élus et gendarmes, le joli conte est plus facile à raconter, les forces réactionnaires peuvent toutes se retrouver en toute bonne conscience, et se serrer les coudes pour dégommer/discréditer "les anarchistes" ou supposés tels.

Pour la bonne information du public, pour qu’il puisse voir d’où viennent les véritables violences, il serait bon de ne pas occulter tout ça au lieu de raconter de jolies histoires édulcorées qui ressemblent trop aux contes à dormir debout distillés tous les jours par le dangereux Daubé de Julien Combelles.

Les "braves citoyens" sont-ils prêts à s’allier de fait avec des fachos et autres inconséquents de Droite ?

Tous ces braves citoyens épris de soi-disant justice (une "justice expéditive qu’ils exécutent eux-mêmes au mépris de la loi et de la démocratie qu’ils indiquent défendre par ailleurs ! lol) s’inquiètent énormément de l’occupation temporaire d’un bien immobilier inutilisé, mais sont bien moins inquiets quand certaines personnes menacent de mort et de violences aggravées d’autres personnes.
Mais bien sûr, ils diront peut-être que ce n’est pas grave, qu’une maison vide vaut plus qu’un être humain, ou qu’un squatteur n’est pas vraiment humain, et qu’on peut se permettre impunément de le menacer à plusieurs reprises et publiquement de mort ?!

Des élus et opposants à l’occupation de la mairie de Die, jeudi 12 avril

De même, un.e occupant.e désobéissant.e de la mairie à Die est-il un "dégénéré", comme l’indique Mary Roux Moucheron, élue à Die, sur Facebook ?
Un dégénéré est-il un non humain, qu’on peut se permettre de traiter comme de la merde ? Ces excité.e.s de Facebook et ces pseudo "justiciers-ières" des "manifs" "citoyennes" vont-ils un jour imiter les nazis (ou les génocidaires du Rwanda et ailleurs), qui traitaient les juifs ou les homosexuels de rats ou de cafards ? à éradiquer ?
Les "braves citoyens" sont-ils prêts à s’allier de fait avec des fachos et autres inconséquents de Droite pour faire le ménage, des ratonnades et autres chasses aux supposés déviant.e.s ?

les « forces de gauche » vont-elles réagir ?

Face à ces faits scandaleux et inquiétants, les « forces de gauche », si elles existent encore, vont-elles réagir, protester  ? Vont-elles faire plus que manifester épisodiquement contre le Front National lors d’élections ? Ou sont-elles déjà acquises aux idées réactionnaires des "braves citoyens", de Vauquiez et de Macron ?
- Ou vont-elles à présent participer activement aux luttes et alternatives qui résistent et construisent d’autres mondes ?, des mondes qui ne seraient plus le terreau fertile des dérives d’extrême droite et de l’enfermement accru dans une "société" bloquée et auto-destructrice.

Camille Z
Comme en tant de guerre, de résistance, l’anonymat, n’en déplaise aux puristes et martyrs, est à présent hélas une pratique obligée pour éviter d’être traqué.e par les gendarmes, les Daubés, et surtout pas certains activistes fachos.


3 Messages

  • Quand de « braves citoyens » se mêlent à des fachos, ou vice et versa Le 19 avril à 10:32, par AM26

    Bonjour, depuis quand vous souciez vous de l(intégrité physique d’une personne en parlant des menaces de morts sur les occupants et occupantes de la maison des frères Gamon et que parallèlement vous apposez sur les murs de certaines habitations le terme « ACAB » traduction : « Tueur de flic ». Vous revendiquez des choses à la lumière mais vous faites pire dans l’ombre. Allez pour une fois soyez crédible si vous voulez que votre cause soit entendu sinon vous finirez dans l’oubli.

    Répondre à ce message

  • Quand de « braves citoyens » se mêlent à des fachos, ou vice et versa Le 19 avril à 11:40, par Bernard

    ACAB, acronyme de l’anglais « All cops are bastards » (ce qui pourrait se traduire par « Tous les flics sont des salauds »)
    problème de traduction ou mauvaise foi ?

    Répondre à ce message

  • Quand de « braves citoyens » se mêlent à des fachos, ou vice et versa Le 19 avril à 11:45, par Camille Z

    Tout d’abord, vous traduisez mal ACAB, qui veut dire plutôt « Tous les flics sont des salauds », voir explications, donc votre pseudo-argument tombe à l’eau.

    Ensuite, avec ce "vous" que vous utilisez constamment, vous essayez, comme le Daubé et d’autres, de mettre tout le monde dans le même panier, de discréditer toute action de résistance , de rendre complices chaque contestataire de tous les actes commis, alors que vous savez bien que la diversité règne et que les désaccords et débats sont vifs.
    Votre message s’apparente donc à la diffamation et à l’amalgame.

    sinon, personnellement, je préfère critiquer les politiciens and co qui donnent les sales ordres aux flics, les laissent faire n’importe quoi, ne les sanctionnent pas, en font un instrument du maintien de leur Pouvoir et de leurs mafias, ce sont eux les vraiment dangereux. Les flics ont leur part de responsabilité quand ils en rajoutent dans la brutalité, quand ils ne démissionnent pas, quand ils obéissent aveuglément, quand ils sont le bras armé consentants d’un Ordre totalitaire et violent, quand ils agissent illégalement, mais à la base ce sont surtout des pions et des soldats (trop) obéissants.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft