Pot d’échappement

…. et peau de balle

par Etienne Maillet.
Mis à jour le lundi 30 juillet 2018

Ça se passe dans le Diois. La Clio est sur le pont. Le garagiste inspecte le pot d’échappement :
« C’est la voiture d’une pauvre mamie. Elle est tout affolée : son contrôle technique indique « importante corrosion ».Mais regarde, m’enjoint-il : rien, pas un point de rouille . Il est neuf ! »
Joignant le geste à la parole, le mécanicien passe le doigt à l’intérieur du pot : il ressort propre. Pas même une trace de suie !

Contrôle technique : qui contrôle les contrôleurs ? Question qui renvoie en ligne directe à cette autre : qui contrôle la démocratie ? Le Conseil constitutionnel ?

Contrôle technique ? Pour quoi faire ?
Assurer la sécurité ? Ou faire la chasse aux pauvres ?
Eliminer les épaves roulantes ?
Ou faire vendre des monstres à quatre roues, quatre fois plus lourds qu’il serait possible de les construire, à force de gadgets inutiles et stupides ?

Mais ceux-là font des sous pour Carlos Ghosn. Ils plaisent aux bobos, comme aux retraités dorés. Dorés d’avoir vécu sous les Trente glorieuses. Ils laissent tourner leur mastodonte de ferraille arrêté sur le parking d’Intermarché sous le soleil de plomb. Car Papy dans le cockpit attend que Mamy ait fini les courses :
« C’est pour la clim, vous comprenez ? ».
Une relation entre la clim, leur grosse bagnole, et la canicule ?
« Il y en aurait une ? Je ne vois pas ».
Papy, Mamy, et leur grosse berline votent. Et ils ont du pognon ! Pas le jeune, pas les dreadlocks avec leur Merco [1]

Alors bravo en tout cas à ce policier interrogé sur France Inter il y a quelques jours, à l’occasion des restrictions de circulation – il faut avoir la bonne vignette - mise en place à paris en raison de la canicule et des pics de pollution : il avouait au micro : « Je ne verbalise pas les véhicules anciens dépourvus de vignette : je n’ai pas moi-même les moyens d’acheter un véhicule plus récent ».
Félicitations à ce brave pandore ! Quant à nous autres, soyons pratiques. Echangeons les noms des contrôleurs techniques compatissants, ceux qui plutôt que de voir de la rouille partout comprennent surtout combien un véhicule est nécessaire au pauvre.

Faisons circuler les noms de ces professionnels qui devinent que s’il y a violence routière, c’est d’abord celle de Mme Hidalgo et du lobby de l’automobile font subir aux moins aisés en leur imposant plus de contrôle, plus d’amendes, plus de misère, c’est-à-dire finalement, moins de sécurité.

Notes

[1Mercedes, en langage djeun’, véhicule apprécié des routards, cueilleurs de fruits et autres vendangeurs, pour la raison qu’il est increvable...réparable à l’infini : inutile de le remplacer !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft