Pénaliser l’exposition d’autrui aux rayons électro-magnétiques

par Etienne Maillet.
Mis à jour le dimanche 18 février 2018

Nos quotidiens sont de plus en plus saturés par les ondes électro-magnétiques (Wifi, Linky, etc) dont le caractère cancérogène est affirmé par l’OMS.
Une question dès lors se pose. Ces rayonnements ignorent les murs. Est-il admissible que l’on mette la vie de ses voisins en danger ?

Est-il admissible qu’une commune – les risques morbides étant probables – dégrade la salubrité publique en fournissant des points d’accès Wifi extérieurs , mettant le voisinage en danger ?

C’est avec impatience que l’on attend les premières plaintes et les premiers procès. Avec comme objectif l’éviction universelle des systèmes rayonnants : il convient en effet de donner à l’exposition volontaire d’autrui à des perturbations dangereuses la qualification pénale de « mise en danger de la vie d’autrui ».


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft