Médias, communication interne sécurisée et externe : Outils utiles pour gilets jaunes et autres révoltés

Quelques astuces pour échapper aux fuites et contrôler un peu les merdias

par Camille Z.
Mis à jour le lundi 4 février 2019

Communication externe et médias

S’il y a un.e porte parole, il-elle doit être éphémère, tournant.e, pour éviter le risque d’une prise de pouvoir et éviter que les médias et la police se focalisent sur une personne.

La plupart du temps, les merdias dénigrent, mettent en avant les faits qui nous défavorisent, ne parlent que des choses superficielles, mais pas du fond, ils font davantage parler les experts et les politiciens mais pas les manifestant.e.s, ils sélectionnent des paroles de manifestant.e.s qui parlent de choses secondaires mais pas du fond, etc.
En conséquence, deux stratégies :

  1. Ne pas leur parler du tout
  2. Leur fournir des communiqués écrits collectivement, ou désigner un.e porte parole éphémère qui va juste lire un communiqué sans répondre à aucune question. Ce communiqué devra être très court, percutant, dire l’essentiel, parler des revendications de fond, ne dire aucune chose secondaire (car sinon c’est ça que les merdias vont mettre en avant)

    Dans tous les cas, publions toutes nos infos, communiqués et revendications via des médias « amis », des médias libres, ou mieux encore, sur nos propres médias
    (automédia site web, blog, journal papier, radio...) qu’il faut créer pour l’occasion.
    Ensuite, on pourra indiquer aux médias d’aller chercher les infos et photos sur nos propres médias.

    Il est important d’avoir des sites en accès publique à nous sur internet
    , de ne pas se cantonner à Facebook (qui n’est pas très adapté et peut être limité/censuré à tout moment, voir « Rouen dans la rue »). Ca permettra de se rendre plus visibles médiatiquement (CR d’actions, CR d’assemblées, dates d’assemblées, revendications, objectifs, lieux de rdv plus ou moins fixes, contacts, etc.) et de s’affirmer davantage.
    Il est bon de publier des CR, même courts, de toutes les actions menées, afin de montrer qu’on est là, donner envie, etc. Car les merdias ne le feront pas, ou mal, et la plupart des actions passeront inaperçues en dehors des gens présents.

Il existe des systèmes de blogs/sites prêts à l’emploi qui peuvent être rapidement mis en route, choisissez plutôt des systèmes non-commerciaux indépendants ou militants, qui préservent l’anonymat et ne sont pas près à céder aux pressions éventuelles, comme : http://noblogs.org/ ou https://frama.site/

# Communiquer directement à la population : tracts, affiches... (avec dessus indiqué le site web local pour les infos GJ publiques)
Le papier reste indispensable aussi : affichons les infos importantes, distribuons des tracts partout

Communication interne

Bien sûr, ne communiquer aucune informations sensibles par internet, téléphone ou SMS, mais uniquement de bouche à oreille dans un espace sans micros (sans téléphones, sans écrans publicitaires informatiques, sans caméra de surveillance, etc.) entre personnes de confiance.

Astuce simple pour communiquer entre plusieurs personnes à distance de manière sécurisée : créer une boite mail avec https://Riseup.net ou https://ProtonMail.com. Communiquez les codes d’accès de la main à la main uniquement à des personnes fiables. N’envoyez aucun email depuis cette boite, ne la rendez pas publique. Chaque correspondant peut alors aller écrire et consulter dans la boite des messages écrits en mode brouillon, qui restent dans la boîte, et sont supprimés après usage.

Systèmes pour informer massivement et publiquement d’une action ou Rdv :

# Listes de discussion horizontale, ou en mode lettre d’information : via https://lists.riseup.net ou http://framalistes.org (seulement si alerte donnée un peu à l’avance)
# Boites Vocales interrogeables par un grand nombre de personnes (utiles pour avertir au dernier moment d’un lieu de rdv)
# Envoi de Sms à un grand nombre de personnes par plusieurs « communicant.e.s », chacun.e ayant un groupe de N° de tél à contacter.
# Publications sur Réseau social ou site web (implique d’y aller voir, utile plutôt si alerte mise à l’avance)

# Pour nos communications semi-sensibles, utilisons des Emails sécurisé via des boites mails en ligne cryptées, comme https://Riseup.net ou https://ProtonMail.com (oubliez Gmail, Free, orange...)
# Installer le navigateur internet TOR pour naviguer anonymement (ou en tout cas de manière très sécurisée) sur le web.

# Ou encore plus fort : le système d’exploitation furtif TAILS qui ne laisse pas de traces sur l’ordinateur, à utiliser de préférence dans un cyber café plutôt qu’à domicile

- Aller plus loin, pour les geeks : https://guide.boum.org/

Autres outils internet disponibles


3 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft