Macron et son monde, c’est aussi ça : la destruction écologique et les catastrophes climatiques !

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 19 avril 2018

On pourrait avoir tendance à l’oublier en ces temps de luttes sociales et politiques, mais il y a hélas encore plus grave que la politique ultra-capitaliste destructrice de liens sociaux et de protection sociale de Macron et sa triste bande de malfaiteurs extrémistes et violents.
Ce qui est encore plus grave c’est que le système qu’ils soutiennent et aggravent est toujours à fond pour la Croissance, la concurrence, la marchandisation et la consommation de tout, l’économie prédatrice et totalitaire, la mondialisation libérale....
Et ce système est en train aussi de détruire toute Vie sur Terre à coups de catastrophes climatiques et écologiques.

- Un exemple parmi d’autres avec les coraux Mais vous connaissez aussi les inondations, sécheresses, incendies, disparitions d’oiseaux et d’insectes, pertes de biodiversité généralisée, pollutions aux pesticides, etc.

Même, rêvons un peu, si les luttes sociales généralisées et fortement amplifiées forçaient Macron et ses sinistres sbires à retirer toutes leurs attaques contre le rail, les hôpitaux, les Fac, les Zads, etc., le problème du modèle économique et politique en place, et des gravissimes catastrophes climatiques et écologiques (et donc aussi sociales) qu’il entraîne resterait entier.

Il serait donc bon de voir plus loin, et quitte à lutter en masse et à déployer beaucoup d’énergie contre les politiques destructrices de Macron, autant en profiter pour passer vraiment à l’offensive et construire collectivement une autre voie, qui puisse limiter l’ampleur des catastrophes climatiques et écologiques, et s’y préparer pour de bon, et qui du même coup permettrait de construire une vraie alternative collective et concrète au capitalisme, à la précarité et au chacun pour soi.
Car tout va ensemble, ce qu’il faut défaire, quitter, bloquer et ce qu’il faudrait construire. Pour réussir à propager les deux aspects, la Résistance et la construction d’autres mondes, nous sommes « obligés » de vivre au plus vite une rupture mentale et pratique, libératrice, avec le monde de Macron, avec la non-démocratie et le capitalisme.

que chacun.e en finisse avec la priorité quasi absolue donnée à SON emploi, SA propriété, SON entreprenariat individuel, Sa petite entreprise, SA famille, SA consommation, SON petit bien être coupé du reste du monde

Il faut donc que chacun.e en finisse avec la priorité quasi absolue donnée à SON emploi, SA propriété, SON entreprenariat individuel, Sa petite entreprise, SA famille, SA consommation, SON petit bien être coupé du reste du monde, SA voiture refuge, SA petite bulle de survie et de résignation, etc.
Il ne s’agit pas bien sûr de devenir martyr et d’oublier sa personne, mais de rééquilibrer les choses, de rejeter les conditionnements médiatiques et étatiques qui nous enferment dans l’égoïsme, la compétition de toustes contre toustes, la survie à courte vue et l’impuissance dans les domaines économiques et politiques, pour retrouver la force et la joie du collectif, de l’auto-organisation, de la puissance créatrice d’un groupe en action pour sa liberté et son émancipation.
Une fois qu’on a pu vivre de tels moments, les petits plaisirs fades de la consommation industrielle vendus par la pub et les marchands de tout poils apparaissent pour ce qu’ils sont : des dérivatifs insignifiants à notre soif d’agir, de vivre.

Soyons stratèges, ingouvernables, attaquons sur divers terrains que nous choisirons nous-mêmes de manière imprévisible.

Comment faire ?
Les idées ne manquent pas. Ce qui manque ce sont des personnes pour les incarner au quotidien, de manière solidaire et collective.

- voir autres articles sur le sujet


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft