MOBILISATION DES SALARIES DE DALKIA

AMPLIFIONS ET DURCISSONS LE MOUVEMENT !!!

par Louis le Breton.
Mis à jour le jeudi 15 février 2018

« quand les salariés rappellent par la grève aux employeurs irresponsables qu’une centrale nucléaire ne se gère pas comme un entrepôt de choux fleurs »

« quand les salariés rappellent par la grève aux employeurs irresponsables qu’une centrale nucléaire ne se gère pas comme un entrepôt de choux fleurs »

Communiqué de presse

Action des salaries de DALKIA qui travaille dans les CENTRAL NUCLEAIRE avec la CGT sont en grève le 15 février 2018 à 7h00 du matin devant le siège Régional 2/4 Avenus des Canus Vaulx en Velin

Depuis maintenant trois semaines, les personnels de DALKIA nucléaire sont en grève pour que soient reconnues les spécificités du travail dans le nucléaire. 
La première de ces spécificités est le devoir d’excellence, chaque citoyen conscient -et avec plus d’acuité quand il y travaille- de la nécessaire fiabilité des installations nucléaires.
 Toutes nos revendications découlent de cette contrainte nucléaire qui s’impose à tous les travailleurs de ce milieu très particulier. Notre employeur refuse encore de le comprendre et continue de guerroyer sur les miettes de salaire comme s’il s’agissait d’un entrepôt de chou-fleur dont nous aurions la garde.

Les contraintes sont nombreuses et sont rémunérées dans les autres entreprises, en particulier chez EDF, dont DALKIA est filiale à 100%.

- protocoles d’ entrées et sorties : 2h par jour environ
- protocoles de prises en charge et comptes rendu de mission très conséquents
- stress de réussite de mission accru par rapport aux activités non nucléaires 
- Enquête de bonne moralité pesant en plus sur les proches et la famille

Au lieu de prendre en compte le louable souci d’une excellence vers laquelle nous devrions tendre, la direction joue petit et comme à son habitude tente de diviser par des propositions clivantes et joue le pourissement du conflit.

Nos revendications sont pourtant de bon sens : en nous opposant au low-cost du nucléaire nous préservons la sécurité de cette activité. 

Nous réclamons une prime de 17€ par journée de travail en centrale : c’est un minimum !

De plus, notre action, loin de s’étioler sous le joug d’un patron incapable, prend de l’ampleur !!!!
 les personnels EDF sensibles à notre requête y ont joint les leurs et sont maintenant en grève avec nous !!!


3 Messages

  • MOBILISATION DES SALARIES DE DALKIA Le 15 février à 17:55, par Etienne Maillet

    Les salariés de Dalkia sont en grève, afin que soient justement rémunérés leurs efforts. Ces augmentations de salaire seront collectivement bénéfiques, alors qu’ils sont aujourd’hui siphonnés par des centralités et des cliques incontrôlées échappant à tout contrôle démocratique.

    Dalkia est filiale à 100 % d’EDF. Sa dirigeante est Sylvie Jéhanno, 49 ans, de formation fort lacunaire et uniquement technique : Polytechnique et Mines. Bref un parcours classique de tourneur de boulons et d’exécutant intellectuel. On ne peut en effet parler de mathématiciens pour ces simples techniciens – dont l’esprit de clique produit les résultats désastreux sur la planète que l’on voit chaque jour se déployer de manière terrifiante.

    Avec une formation aussi déficiente, on ne s’attendra pas à voir surgir de ce côté-là des idées fines, subtiles, créatives, complexes, mais bien des recettes de cuisine relevant de l’esprit grossier de superstition scientifique qu’on rencontre dans ce genre d’officine de formation, dont il importe de réviser d’extrême urgence l’utilité, au vu de leur caractère socialement délétère et pernicieux pour la démocratie.

    Le lemniscate est cette figure de 8 horizontale qui voient ses extrémités se rejoindre. Tout rejoint tout ; la bêtise côtoie le nuisible. Ainsi Sylvie Jéhanno, dans la droite ligne des méfaits de George Besse, initie-t-elle le déploiement du compteur Linky, la numérisation du service-client (ce qui en clair veut dire sa déshumanisation et un service de merde), de même que l’intégration des objets connectés au cœur de la gestion de Dalkia. Ceci dans le but unique – l’argument du Progrès n’étant que de pure propagande – de faire plus de fric.

    Répondre à ce message

  • MOBILISATION DES SALARIES DE DALKIA Le 15 février à 20:44, par louis le breton

    Ah, Etienne, toujours aussi brillant merci pour ce commentaire.

    Répondre à ce message

  • MOBILISATION DES SALARIES DE DALKIA Le 16 février à 00:53, par Etienne Maillet

    Merci...pas sûr que cela fasse rétrécir mon ego...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft