Les quartiers en gilets jaunes le 1er décembre !

Le Comité Adama appelle à manifester samedi 1er décembre aux cotés des gilets jaunes.

par Camille Pierrette.
Mis à jour le lundi 26 novembre 2018

Et voici que Le Comité Adama appelle à manifester aux côté des gilets jaunes samedi 1er décembre 2018 !

- Le texte de l’appel (et mes commentaires en fin d’article) :

Les quartiers populaires sont confrontés aux mêmes problématiques sociales que les territoires ruraux ou périurbains - dits « périphériques » - touchés par la politique ultra libérale de Macron.

Nous aussi nous habitons des territoires enclavés, même à proximité des grands centres urbains.
Nous aussi, habitant.es des quartiers populaires, nous travaillons le plus souvent dans les secteurs les plus précaires pour des salaires de misère.
Nous aussi nous devons parfois faire plusieurs heures de voiture pour nous rendre sur nos lieux de travail : dans des usines, dans des entrepôts, dans le nettoyage industriel ou encore dans le secteur de la sécurité. Pour beaucoup parmi nous, c’est aussi le chômage, qui atteint 40% dans certains quartiers.

À ces inégalités sociales, s’ajoutent le racisme, les humiliations quotidiennes et les violences policières. Violences policières auxquelles les gilets jaunes sont aussi confrontés aujourd’hui à leur tour. Après celui contre la loi Travail, c’est maintenant le mouvement des gilets jaunes qui connait cette répression.

Ne laissons pas le terrain à l’extrême-droite, et réaffirmons nos positions contre le racisme à l’intérieur du mouvement des gilets jaunes.
Faisons alliance à égalité, avec nos spécificités, contre le régime Macron qui détruit nos vies, et qui nous laisse agoniser chaque fin de mois pour parvenir à nourrir nos familles.
Nous appelons tous les habitant.es des quartiers populaires à venir massivement se battre pour leur dignité le samedi 1er décembre. Comme le font les habitants de La Réunion qui nous ont montré la voie.

Avec le soutien de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue, Plateforme d’enquête militante.

Paris 24 novembre 2018 : manifestation gilets jaunes en direction de l’arc de triomphe

A part une minorité de riches et d’exploiteurs aveugles et égoïstes qui veulent garder le cap du désastre social et écologique et que rien ne change vraiment, tout le monde peut à présent être solidaire et actif pour enfin changer les choses sur le fond.
A part quelques tyrans petits ou gros qui se cachent derrière la police et ses violences, nous voulons toutes et tous de vrais changements, par un énième conseil consultatif (annoncé par Macron le 27 nov), pas des mesurettes, pas une aumône, des promesses ou un peu d’argent !

Les choses sont claires à présent : l’Etat, les gouvernements de Macron ou de Tartempion, ces institutions centralisées et non démocratiques, le capitalisme quel que soit sa couleur, les lobbies, la civilisation industrielle, les partis politiques, les syndicats réformistes... font partie du problème, et en aucun cas d’une solution porteuse d’avenir pour les humains et la planète.
C’est bien aux peuples de mener une insurrection libératrice, de prendre en main leur avenir, pour construire un avenir soutenable, solidaire, fait d’égalité sociale, de démocratie directe, de vies dignes loin de la misère et de l’exploitation, d’écologie pour toustes et pour la vie.

Face à un système politique non démocratique, pro-riches et arrogant, il n’y a rien à demander aux politiciens, à Macron et aux autres, si ce n’est leur départ, et il n’y a rien à négocier si ce n’est les conditions de leur départ.

Face à un système économique, le capitalisme, non-démocratique, très inégalitaire, violent et destructeur du climat, du vivant et des humains, il n’y a rien à demander aux dirigeants et aux patrons, à Macron et aux autres, si ce n’est leur départ, et il n’y a rien à négocier si ce n’est les conditions de leur départ et de leur expropriation au profit des biens communs sous contrôle démocratique des peuples auto-organisés.


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft