Les aventures de michel-pepito

le permis

par michel galy.
Mis à jour le samedi 17 mars 2018

Passer son permis, je vois pas pourquoi on en fait tout un plat.

Même moi je l’ai eu du premier coup , après à peine 90 leçons, c’est la moyenne normale. Faut bien compter une heure de conduite pour une année d’age , c’est ça , 90 leçons pour 90 ans- c’est comme la confiture de cerise : une cerise / un kilo de sucre - , brève, j’ai mis du temps à me décider… Faut pas me bousculer, faut d’abord que je comprenne la logique du truc, parce que je veux pas dire mais chez vous y a plein de choses pas logiques.

Je m’oserai même dire qu’y rien de VRAIMENT logique dans votre vie et encore

moins dans le permis surtout depuis qu’il est à poing , je crois qui faut dire comme ça , parce que qu’un permis à point, ça fait beefsteak : comment vous le voulez votre permis ? A point, bleu, ou saignant ? T’as vu la gueule du permis ? Non , pas logique , du tout du tout.

Déjà pour le passer , il faut oublier tout ce qu’on t’as dit du BIEN dans ton enfance : dire bonjour à la dame , laisser passer les grands d’abord, s’essuyer les mains etc. , et là tu vas pas me dire : priorité A DROITE !!!! ( j’hallucine ) sauf dans les ronds points, c’est à dire partout !! Y en a partout de ces rondS points pas logiques : pour aller tout droit il faut tourner vers la droite, c’est bizarre , la première fois ça fait quelque chose. Après on s’habitue, on aurait tendance a laisser la priorité aux personnes âgées et aux dames , des conduCtrices ,on les appelle.

Moi j’aimerai plutôt la priorité aux voitures rouges comme les pompiers, tu crois pourquoi que quand les pompiers sortent , tout le monde se serre : parce que c’est leurs voitures les plus rouges, faut pas être bien malin pour pas se rendre compte ; Bon , moi je veux bien accepter parce que si y a plus de régles ( mêmes si elles sont idiotes) c’est le règlement de compte, mais a 90 ans , on s’adapte un peu moins vite.

La deuxième leçon, le professeur me dit : attention au gendarme couché, j’ai rien dit et fait semblant de le comprendre, c’est vrai qu’il sentait un peu l’ail et le vin, faut être du respect avec les enseignants, ça aussi c’est du BIEN de mon enfance. Tu le vois le gendarme couché sur le bitume en train d’accomplir sa périlleuse mission , …couché !!!! J’hallucine grave , bon j’ai rien dit.

Une fois d’après, , deux ans an plus tard ( c’est dire si ça été en profondeur le mal à m’en remettre) il me dit attention au radar… oh, la honte ! des radars… comme si j’étais un avion. Après ,il m’a embrouillé avec une histoire que ces radars il rapportaient à l’ETAT, moi je lui dit : » tant mieux , je paierai moins d’impôts, » j’ai dit ça comme on l’entend au bistrot , parce que des impôts , j’en paye déjà pas , enfin ça fait raffiné de la conversation. Mais ça m’a travaillé cette histoire de radars couchés, qui sont comme les bandits manchots rapport à ce qu’ils rapportent. Je savais que les choses risquaient de mal tourner à l’illogisme. Et moi j’aime pas ça. J’en ai même fait des cauchemars : j’ai rêvé que je passais sur le corps d’un radar gendarme et qu’il m’amputait pour me punir , ..des deux tiers de mes revenus d’amende.

Deux ans an plus tard ( c’est dire si ça été en profondeur le mal à m’en remettre ) c’était la veille de l’examen, c’est pas du propice propiatoire ( je sais pas ce que ça veut dire , mais y a des mots comme ça que j’aime bien ), enfin , je me suis lancé, je me suis bien peigné avec la raie sur le coté et je me suis mis aussi de l’eau de Cologne, des fois que l‘autre prof d’examen serait aussi tendance poivrot parfumé à l’ail. Et on est partis , alors quand il m’a dit de tourner au rond point, ça été une première alerte ( comme si on pouvait aller tout droit dans un rond point), et après quand il m’a dit : y a un radar et un gendarme couché , lequel prenez vous ? Les deux je réponds à cran ah ah ! après je crois que j’ai dévié sur le coté pour laisser la route à une conductrice agée, c’est là que j’ai vu rouge : un camion de pompiers , à toute allure m’a accroché de face , la voiture a fait comme le gendarme : elle s’est couchée et je suis mort, bof , à 90 ans , j’avais prévu le coup et j’avais mis de l’argent de coté… dans la vie comme dans la mort faut être avisé et surtout logique…
Partager cet article


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft