La maison Cézanne à Gap menacée d’expulsion !

Après la violence du juge, les bandes armées de l’état risquent de faire usage de la force

par Camille Z.
Mis à jour le vendredi 10 août 2018

Aucun délai accordé au squat de la maison Cezanne a Gap. Débarquement des forces de l’ordre et expulsion possible a tout moment dès aujourd’hui.
L’expulsion mettrait 20 personnes a la rue.

- voir aussi « Gap : le juge refuse d’accorder des délais supplémentaires à la « maison Cézanne »… »


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft