L’arbre des fous

Poème court

par David Myriam.
Mis à jour le mercredi 31 janvier 2018

Un arbre à deux têtes
 
dressé au creux d’un champ
 
des sentinelles violettes se pressent en rond
 
tout autour de son tronc
 
dans le cercle la mousse est douce
 
l’herbe folle juste naissante
 
invite à se couler sur le sol
 
juste s’allonger très loin du monde
 
se faire oublier quelques secondes
 
juste protégé par un rempart de fleurs
 
dans un creux de sol
 
au parfum de violettes
 
sous un arbre en fête
 
se noyer dans ce lit de mousse
 
si douce...
 
l’arbre justement, c’est un noyer
 
il ne fait pas bon s’endormir à ses pieds
 
il paraît que son ombre rend fou.

David Myriam - 2005

- Et n’oubliez-pas, vendredi 2 février à Crest à partir de 19h : la 2e nuit de la poésie

2017 - Dernier Sapin - peinture & encres, 40x30cm - David Myriam

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft