Journée du 24 Novembre 2018

à Loriol et à Valence

par Simon G..
Mis à jour le lundi 26 novembre 2018

Témoignage de cette journée de manifestation

Partis en covoiturage pour participer à cette septième journée de mobilisation, nous avons dabord fait halte à Loriol où, sous un soleil radieux, nous avons pû rencontrer des gilets jaunes toujours aussi mobilisés et motivés. Sourires, cafés et distribution de bonbons aux automobilistes était de rigueur. Après avoir discuté avec ces citoyens et citoyennes inquiets pour leurs quotidiens et déterminés à se faire entendre pour un gouvernement en lequel ils ne se reconnaissent pas, nous avons prit la route de Valence.

Arrivés sur place, les gilets jaunes présents aux divers ronds points de notre parcours nous ont indiqué le point de rassemblement principal, le rond point proche du péage de Valence Sud où, depuis le matin, les militants allaient défaire les barrières pour laisser passer gratuitement les automobilistes avant l’arrivée de la Gendarmerie. Vers 12h, un groupe à rejoint notre point de rencontre et nous sommes allés en masse occuper ce péage et maintenir la gratuité de passage.

Vers 13h30, la faim se faisant sentir, nous avons quitté le groupe pour aller nous restaurer. A notre retour, une foule de gilets jaunes a décidé de faire une marche autour du rond point. Cette marche s’est transformée en une colonne qui s’est déroulée dans la zone de Valensolle avant de se scinder au bout d’une bonne demi heure entre ceux qui voulaient retourner sur le rond point et ceux qui voulaient aller dans le centre de Valence.

Ce groupe, d’une centaine de personnes, a progressé en direction du centre ville, aux chants de « Macron, démission » ou de « Macron, si tu savais, tes taxes où on t’les mets », escorté par des motards et leur joyeux Ratatata et burns de rigueur. C’est dans une humeur bon enfant que cette colonne s’est engagée dans le centre, s’arrêtant même devant le centre commercial pour entamer quelques couplets de la Marseillaise sous les applaudissements des passants ébahis.

Tout au long de cette procession, nous n’avons rencontré que des sourires, pousses levés et hauchements de têtes approbateurs. Un bon souvenir de cohésion sociale et de rencontre humaine qui laisse envisager les prémisses d’une future évolution politique commune.


1 Message

  • Journée du 24 Novembre 2018 Le 26 novembre à 11:17, par Roger Poulet

    Les chiffres du ministère de l’intérieur sont ridicules.
    Rien qu’à Crest on pouvait compter près de 200 gilets sur les deux ronds points, certains ne restant qu’une ou deux heures.
    D’autres rassemblements ont comptés plus de 3000 personnes.
    Même si on part avec une hypothèse basse de 200 manifestants en moyenne, avec plus de 1000 barrages on est déjà à 200 000.
    Impossible d’avoir un chiffre exact, mais en tous cas Castananar est ridicule.
    Quand à la manif de Paris, il est curieux qu’aucun des prétendus casseurs de « l’ultra-droite » n’ai été arrêté !
    La facilité avec laquelle il a été possible d’accéder aux « Champs »et tout le matériel laissé sur place, utile pour construire des barricades, laisse à penser que le
    gouvernement a joué la stratégie de la tension et laissé
    faire les violences à défaut de les organiser lui-même ???

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft