Jeunesse Autochtone de Guyane

Discours d’Amandine Mawalum Galima contre le projet « Montagne d’or »

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mardi 7 août 2018

- Retrouvez sur cet article le discours complet d’Amandine Mawalum Galima, porte parole du mouvement Jeunesse Autochtone de Guyane, prononcé le 18 juin 2018, à Saint-Laurent du Maroni dans le cadre des auditions finales du débat (sic) public sur le projet mortifère « Montagne d’or », soutenu par le gouvernement Macron.

Le criminel psychopathe Macron (voir "Les (ultra)riches sont des psychopathes"), imbibé jusqu’à la moelle de l’idéologie de la Croissance jusqu’au boutiste et d’égocentrisme, souhaite continuer partout la folie de l’extractivisme, du productivisme, de la destruction du vivant.

S’il le faut, ce malade mental cynique et terroriste, soutenu par de nombreux autres, tentera d’employer la force pour essayer imposer son délire en Guyane comme ailleurs. Et cela bien sûr en tentant de se draper dans la fausse démocratie en vigueur et la "création d’emplois". (on sera bien avancé, avec nos putains d’emplois et nos saloperies d’écrans plats quand ce sera la famine et l’apocalypse avec +5 ou +6° !)

Ici comme ailleurs, suivons l’exemple d’Amandine Mawlum Galima, pour stopper partout la civilisation industrielle et donner une chance à la vie en général et à l’espèce humaine de continuer. Rejoignons ou soutenons DGR et d’autres organisations similaires portant une stratégie pour arrêter le délire et construire un monde vivable. Il n’est plus temps de tergiverser, d’attendre, de compter sur la technologie ou les gouvernements, et les petits gestes individuels sont nettement insuffisants et inadaptés. Si on veut que nous et nos enfants survivent, si on souhaite voir la vie continuer sur Terre, il faut agir dès maintenant, lancer et généraliser la résistance !

- Extraits :

Oui ! En ce jour les Peuples Premiers sont debout, nous relevons la tête aux cotés de toute la Guyane. Oui ! En ce jour nous souhaitons apporter un message d’espoir, nous ne sommes pas obligés de détruire, nous pouvons faire autrement, il suffit de le vouloir, il suffit d’oser !

En ce jour nous osons mettre au défi, à travers la Montagne d’Or, ce monde dirigé et animé par l’avidité de richesses et de pouvoir, ce monde déserté de respect et d’honneur.. Dans la lignée de nos ancêtres, nous nous battrons contre ceux qui traversent les océans pour ne mener que désespoir et destruction.

Oui, je n’évoque pas les chiffres, car le monde n’est pas composé de chiffres, mais de différentes formes de vie, qui dépendent les unes des autres. Il n’y a pas que ce vous voyez avec vos yeux, respectez le monde visible et invisible.
Je suis jeune, et je vous annonce que ce n’est pas de cet avenir que la jeunesse guyanaise a besoin. Il existe d’autres voix.

Je suis une femme, je porterai la vie en moi et je donnerai des enfants à cette terre, dans un monde où vous n’existez pas !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft