Je décrypte la gestuelle d’Emmanuel Macron

par jef jaquier.
Mis à jour le jeudi 13 décembre 2018

Le titre n’est pas de moi, mais de l’auteur de la vidéo que je voulais vous signaler. « Analyse non-verbale du discours d’Emmanuel Macron après le mouvement des gilets jaunes. Vous avez été des centaines à me demander de faire cette vidéo, la voici ! »

Sa vidéo a été vue presque un million de fois, et je trouve qu’il y a beaucoup de remarques intéressantes.

Cependant je trouve que Fabien Olicard est très admiratif devant le talent de Macron, alors que pour moi ce zombie n’a aucun talent et que son prof de théâtre est vraiment nulle. Tu as vu l’arrivée de la greluche à l’Elysée ? Même pas elle sait ouvrir ouvrir la portière de sa voiture... il lui faut un larbin.

Ce que j’attendais du président était de l’empathie, des signes qu’il avait compris, ce qu’il aurait traduit par des gestes. Olicard voit, dans les mains posées sur la table, comme des jambons à mon avis, le signe qu’il maitrise parfaitement sa communication. Je n’y vois qu’une absence totale de vie.

Olicard ne parle qu’un instant des yeux, alors que j’ai vu treize minutes d’un regard figé, tu sais, les poissons morts c’est comme ça. Pas un instant il ne regarde ailleurs que dans la même direction, le prompter, et lit son discours. Faire des yeux de merlan frit on dit.

La question que je me pose alors est : mais qui parle ici, qui me parle ? Par qui ce président est-il parlé ? Et s’il parle ainsi, les yeux sur son texte, n’est-ce parce que s’il rate un mot, ou une intonation, ou un geste prévu, il y a quelqu’un là-bas derrière qui le virera, comme on vire un domestique qui a mal fait son travail.

T’as remarqué toi aussi que Greluchon, quand il arrive quelque part, il sait pas mieux ouvrir et fermer la portière de sa voiture que sa greluche ?

Voir en ligne : quel comédien !

P.-S.

je dis ça, je dis rien ....


1 Message

  • Je décrypte la gestuelle d’Emmanuel Macron Le 13 décembre 2018 à 21:07, par Roger Poulet

    D’accord avec ton analyse. J’ai regardé la vidéo hier soir et, c’est le moins qu’on puisse dire, la performance du comédien ne pas pas subjugué.
    Les mains sur la table, c’est une solution de facilité, pour éviter tout geste intempestif. La séance de contrition sonnait particulièrement faux, comme surjouée.
    D’autre part, on n’était pas en direct, la séquence a été enregistrée dans l’après midi. Il est possible qu’il y ai eu plusieurs prises.
    Je ne suis pas certain que ce type soit capable d’empathie.

    Et ne parlons pas du fond, parce que là on le touche...

    Bien à toi.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft