Infos et conseils pour se protéger des armes de la police

Utile pour qui va en manif ou sur un point de blocage

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mercredi 5 décembre 2018

Pour celles et ceux qui iraient en manif à Paris ou ailleurs, voici des infos et conseils qui peuvent être utiles pour se protéger des armes de la police.

- Il y a aussi un site : https://desarmons.net/

- et une brochure dispo : https://desarmons.net/index.php/201...

Que vous soyez pacifistes intégraux ou non, il et utile de connaître les armes de la police et de savoir comment s’en protéger.
En ces temps d’insurrection où les policiers sont parfois très violents et font n’importe quoi, paniquent et peuvent s’en prendre à n’importe qui, il est bon d’être mieux informés et de prendre des précautions.
Pensons à notre santé et à notre intégrité physique, car on déplore hélas des morts et des blessés à cause de pratiques policières terroristes, et ultra-répressives (rappelons par exemple que la france est le seul pays européen qui utilise des grenades "à létalité réduite" telles que les GLI-F4, contrairement aux mensonges de Macron il y a peu)

https://youtu.be/gzNwzkaThFg

- Voir aussi ce dispositif expérimental de bouclier en mousse

Le gouvernement et les policiers veulent faire peur, terroriser en tapant sur des jeunes, des vieux, des pacifistes, pour que tout le monde reste chez soi devant la télé ou manifeste entre deux rangés de grillages, aussi il est bon d’être informé pour pouvoir continuer sereinement à exercer notre droit constitutionnel à manifester.

https://youtu.be/cSIIXJoSZWc

- voir l’article de Reporterre : Face aux Gilets jaunes, l’escalade des violences policières

- et voici un post de Nantes Révoltées aujourd’hui :

GRENOBLE : UNE LYCÉENNE GRAVEMENT BLESSÉE AU VISAGE PAR UN TIR POLICIER

Aujourd’hui, la police a provoqué un nouveau drame. Une lycéenne de 16 ans, scolarisée en 1re, a été très gravement blessée par un tir policier dans la tête alors qu’elle manifestait dans les rues de Grenoble. 16 ans, en 1re. Elle est actuellement hospitalisée, et va subir une opération de la mâchoire.

Ces derniers jours, on ne compte plus les blessés graves causés par les armes de la police. Plusieurs manifestants éborgnés. Un homme dans le coma à Toulouse. Et même une star de la télévision, Hugo Clément, touché par un tir à la tête samedi 1er décembre à Paris. Grâce au casque qu’il portait, il n’a pas perdu un œil. Tout le monde n’a pas eu cette chance. Le même jour, une femme de 80 ans est morte à Marseille, touchée par une grenade lacrymogène.

De nos jours en France, la police tire sur la foule. Par exemple, elle a déchaîné sa violence en tirant 1300 balles en caoutchouc pour la seule journée de samedi à Paris. L’objectif de ces armes : frapper les corps, marquer les chairs, terroriser.

Pour y parvenir, la police utilise des Lanceurs de Balles de Défense (LBD), souvent appelés à tort "Flash-Balls", pour tirer sur les manifestants. Il s’agit d’une arme de catégorie A : « arme à feu à usage militaire », selon les classements officiels. Ces lanceurs tirent des balles en caoutchouc d’un calibre de 40 millimètres, et sont doté de viseurs numériques extrêmement précis, qui peuvent frapper jusqu’à 40 mètres.

Le nombre effroyable de personnes touchées à la tête est donc le résultat d’une volonté délibérée de blesser le plus gravement possible. De viser à hauteur de tête. Ici, des adultes armées ont visé la tête une jeune lycéenne mineure.

Ce régime envoie donc sa police tirer sur nos petits frères et nos petites sœurs. Sur nos mamans et nos voisins. Sur nos potes et nos collègues.

Il doit tomber.

A bas tous les gouvernements !
Pouvoir aux peuples, par les peuples, pour les peuples :

https://www.youtube.com/watch?v=dfLIYpJHir4&fbclid=IwAR3tZJUrNuzfbH-gYIhjnQnTfrXyLdIJNwINvLg_Gck7StL5ZXm7AljVkvY

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft