Il nous faut nous croiser, nous mélanger, nous hybrider, être insaisissables

Semons le chaos pour devenir vivants

par Camille Pierrette.
Mis à jour le samedi 14 avril 2018

A présent, concernant les luttes et NDDL, le gouvernement cherche très clairement à tenter d’isoler les soi-disants militants « ultra-gauchistes », ou les bien connus « anarchistes libertaires autonomes » (en fait tous celleux qui dérangent, qui osent sortir du cadre de plus en plus étroits de cette « société ») des syndicalistes bon teints qui ne jurent que par la République, des citoyens qui s’imaginent encore vivre dans une démocratie alors qu’on tend à présent vers une dictature (possiblement brûnasse), des étudiants qui veulent leurs examens, des personnels d’hôpital qui ne pensent qu’à leurs problèmes de travail...
Collomb Big Brother (adepte de la novlangue de 1984 concernant la violence de ses forces armées) et sa sinistre bande d’extrémistes malfaiteurs veulent tenter de séparer les « méchants » protestataires (les « professionnels » de la contestation comme il dit) des « gentils » protestataires" (ceux qu’ils espèrent manipuler une fois de plus et mettre à genou une bonne fois pour toute).

- Voir On ne naît pas vivant, on le devient, l’article qui a inspiré ce texte.

- La version tract modifié de ce texte :

INSAISISSABLES, MULTIFACETTES, soyons vivants !
Nous n’avons plus le choix, il n’est plus possible de rester spectateurs ou réformistes. Il nous faut nous croiser, nous mélanger, nous hybrider, être insaisissables et ingouvernables !

Le gouvernement a peur, donc ne tombons pas dans le piège.

Même dans la si douce et paisible Drôme, suite à l’occupation de la mairie de Die, la préfecture a envoyé des consignes de prudence à toutes les mairies, et celles de Crest et Valence ont fermé temporairement leurs zones d’accueil.

Relions-nous, parlons-nous, comprenons-nous, associons et conjuguons les divers modes d’actions et les divers objectifs.

Cessons de raisonner sur des schémas anciens, la réalité et les stratégies du gouvernement ont changé.
L’Etat Macronien et ses maîtres capitalistes ont décidé de tout détruire une bonne fois pour toute pour nous mettre toustes KO et rendre ensuite toute résistance beaucoup plus difficile.
Son plan est de diviser, précariser encore plus les gens, de leur ôter encore plus toute maîtrise de leur outil de travail pour limiter les possibilités de grèves gênantes, de privatiser tout ce qui peut l’être et de diversifier les statuts pour empêcher toute alliance transversale et toute grève générale.
Cette stratégie n’est pas nouvelle, mais le tyran Macron veut l’appliquer en grand et sans pitié, quitte à tuer à blesser en masse, comme on peut le voir en ce moment à NDDL.

Il faut donc bien comprendre que les anciennes stratégies sont mortes (négociations, manifestations rituelles, pétitions, mouvements sectorisés centrés sur ses problématiques uniquement...) , inopérantes, le gouvernement et son monde capitaliste veulent tout détruire, tout et tout le monde, pour une bonne fois pour toute en finir avec toute forme de résistance, de solidarité, d’égalité sociale...
Ne vous laissez pas acheter par quelques miettes, arrêtez avec les petits calculs corporatistes à courte vue, n’ayez pas peur de vous allier avec d’autres, de voir plus loin, plus large, de comprendre les divers blocages, occupations et autres, et bien sûr d’y participer.

Il nous faut à présent, dans les luttes et les grèves, « radicaliser » les militants « réformistes », et rendre normales, « acceptables » par toustes les protestataires les idées et actions plus « radicales ».

Nous n’avons plus le choix, il n’est plus possible de rester passifs, spectateurs, réformistes, maintenant, c’est la lutte sur la durée et partout pour défaire complètement ce gouvernement et son monde, ou ce sera un lendemain très douloureux pour toustes.

Il nous faut nous croiser, nous mélanger, nous hybrider, être insaisissables.

- Que des grand mères taguent des murs et pètent des banques et que des blacks blocks offrent des fleurs aux passants !
- Que des anarchistes s’habillent en costard cravate et que des femmes enceintes se masquent et s’habillent de noir !
- Que des enfants jettent des petits cailloux sur les magasins de luxe et que des zadistes défilent en talons aiguilles parfumés au Channel !
- Que des punks s’habillent en moines et que des petits bourgeois révoltés brûlent leurs vêtements de marque en place publique !
- Qu’un jour nous occupions un supermarché, et le lendemain une CAF ou un pôle emploi !
- Qu’un jour on manifeste en silence, et qu’une nuit le tapage soit immense !
- Qu’un jour on jardine sur une place et qu’un matin on y fasse un sitting !
- Libérons-nous des cases, des habitudes, changeons de look et de modes d’actions tous les jours !
- Soyons insaisissables et ingouvernables !

Semons partout le chaos pour démolir tous les gouvernements, ses lobbies et toutes ses stratégies de répression, pour faire naître d’autres matins, pour devenir vivants.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft