Gros rassemblement de convergence des luttes

Mercredi 11 avril - 11h- place du marché de Die

par arvar.
Mis à jour le mardi 10 avril 2018

Après le rassemblement de ce lundi soir à Die, contre les expulsions sur la ZAD de Notre-Dame des Landes, qui a rassemblé près de 200 personnes, amplifions le mouvement localement !

RDV ce mercredi 11 avril à 11h au marché de Die pour UNE GROSSE CANTINE de convergence des luttes !
Emparons nous de cet élan de résistance pour d’autres mondes qui pousse un peu partout. Venez avec casserole, instrus, banderoles et même s’il pleut, rassemblons nous et soyons dans la rue !

De la ZAD au rail en passant par les hôpitaux et facs, nos luttes n’ont pas de frontières.

Adelante !

PS : pour suivre l’expulsion militaire qui détruit et traque les habitants, c’est par la https://zad.nadir.org/
Aussi, on vous conseille cet article https://reporterre.net/La-Zad-et-la...

A lire aussi, ce texte lu hier lors du rassemblement

Ça y est ce que nous craignons depuis longtemps arrive. L’État a décidé
de lancer son offensive sur la commune libre de Notre Dame des Landes.
Les tractopelles et autres machines avancent pour accompagner l’attaque
des flics en rasant les lieux de vie. Nous ne pouvons observer cela que
de loin.

En décidant d’attaquer là-bas, l’Etat tente de rétablir son pouvoir en
brisant les rêves que cristallise cette zone libérée. Car comme le phare
dans la tempête, la ZAD a su par sa diversité, ses formes de vies, ses
mondes divers qui cohabitent ensemble donner un nouvel horizon enviable
à nos mouvements. Un horizon où se tente une vie sans flics, sans
justice, sans hôpitaux psychiatrique. Un horizon fait de liens qui se
tissent entre agriculture, anarchitecture, mouvement sociaux, reprise en
main collective de la terre. C’est ce qui se tisse là-bas qui fait si
peur aux pouvoirs quel qu’ils soient. Que cette diversité face commune,
que ce sentiment de puissance devienne ouragan. Qu’entre les les
cheminots, les postiers, la CGT vinci, les occupantes, les
agriculteurs, les étudiantes puisse naître un élan que plus rien ne
pourrais arrêter. Qu’on découvre enfin que nous pouvons nous passer de
ces autorités, de ces normes, de ces lois édictées et imposées par le
haut au profit de ceux qui ont les moyens de faire passer leurs visions
du monde qui est aux antipodes des nôtres.

Aujourd’hui on sent que quelque chose pousse. Qu’entre la défense des
hôpitaux, des trains, de la poste, de l’accès à l’université et autres
services publics tentent de se créer des passerelles avec celles et ceux
qui luttent aux frontières, celles et ceux qui tentent de créer des
zones autonomes à Notre Dame comme à Roybon ou encore comme ces
occupations de lieux inoccupés qui s’ouvrent ici et ailleurs pour
accueillir et offrir des lieux non marchands où être et faire ensemble
serait les bases d’un futur enviable .

Commençons, continuons à nous organiser ensemble, à arracher des
victoires face à leur monde sans vie et sans joie. Mettons nous en
branle au-delà de nos différences. Agissons, désobéissons, carnavalons,
sabotons, informons.
Et pour reprendre cette phrase qui nous offre des perspectives communes,
De la zad aux rails en passant par les hôpitaux et les facs, nos luttes
n’ont pas de frontières.
Non à toutes les expulsions !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft