Gilets jaunes : les médias ne parlent pas des blessés graves du 24 novembre !

Une ou deux personnes avec une main très abîmée, oeil perdu, cicatrice, oeil touché...

par Camille Z.
Mis à jour le mardi 27 novembre 2018

Plusieurs témoignages concordants semblent dire qu’au moins une personne a subit un grave problème à la main.
- Voir Check News : Un « gilet jaune » a-t-il eu la main arrachée par une grenade samedi à Paris ?

Certains merdias de masse préfèrent montrer en boucle un véhicule qui brûle ou un policier blessé plutôt que de parler des blessés côté gilets jaunes ou mettre en avant l’ensemble des revendications gilets jaunes.

- Voir aussi : Ces Gilets Jaunes gravement blessés par la police, dont les médias ne parlent pas
Alors que les médias titrent à l’unisson sur un policier gravement blessé à l’œil sur les Champs-Elysées, les blessés graves dans les rangs des gilets jaunes, victimes de tirs de flashballs ou autres violences policières pour le seul fait d’avoir manifesté leur colère, font bien moins parler d’eux. Et pourtant...

- Voyez cette vidéo qui montre la violence des grenades GLI-F4 à Paris, les mêmes employées à Notre-Dame-les-Landes et ailleurs, une « armes à létalité réduite » (sic), une sinistre spécialité française (contrairement aux mensonges de Macron qui niait son utilisation dernièrement !) dont on se passerait bien !

Voici aussi une vidéo reportage, qui montre que les barricades et les résistances à la police sont le fait de toute sorte de gens en colère, et pas de « casseurs professionnels » ou de « casseurs payés par la police » comme on peut le lire parfois :

https://youtu.be/sL4PGyAuzno

Dans un contexte de manif sauvage, pas déclarée, de résistances aux CRS pour aller chercher Macron, que signifie d’ailleurs le terme « casseur » mis en avant partout pour dénigrer ?
Quel intérêt de stigmatiser des gens qui font des barricades, jettent des objets aux flics en armures blindées qui sont là pour réprimer et protéger Macron et ses institutions autoritaires, non-légitimes et autocratiques ?
Que chacun.e agisse comme il l’entend, avec ses moyens. La pression sur le gouvernement sera d’autant plus forte, le chaos plus incontrôlable, s’il y a toute une diversité d’actions, et si chaque groupe d’action ne critique pas ce que font les autres.

- Voir aussi Gilets jaunes Paris 24 novembre, un très bon reportage objectif et militant du collectif La Meute - Gilets jaunes : et maintenant, c’est qui les casseurs ?
- et aussi Un casseur témoigne : « on a été débordés par les gilets jaunes »

D’ailleurs, depuis les âneries insignifiantes débitées par Macron et ses sbires après le 24 novembre, on peut constater sur des réseaux sociaux que la colère est encore plus grande qu’avant, et que les personnes sont plus déterminées et veulent monter d’un cran dans l’insurrection.
Il est donc bon d’être de plus en plus nombreux.ses, pour faire masse et ainsi limiter les possibles violences contre des personnes, et faire plier pour de bon les gouvernements.
Macron démission !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft