Gilets jaunes - Revue de presse du 22-23 janvier

un an ferme, street medic, Amazon flique les déviants, néo-royauté...

par Auteurs divers.
Mis à jour le jeudi 24 janvier 2019

Sélection d’articles, photos, dessins, vidéos et infos en lien avec le soulèvement en gilets jaunes, qui sera actualisée les 22 et 23 janvier :

Post de Nantes Révoltée : De la prison pour avoir pointé un laser vers le ciel !

Les injustices les plus insoutenables s’accumulent. Un exemple à Toulouse.
C’est l’histoire de Gérald, 32 ans, qui manifeste pour la première fois le 19 janvier. Après avoir constaté les violences gravissimes commises par la police dans sa ville, il amène un simple laser dans la manif. Il le pointe en direction des policiers qui tirent au Flash-Ball. Pour les éblouir. « J’avais vu sur les réseaux sociaux que les policiers tiraient gratuitement sur les manifestants avec leurs flash-balls », il explique. Et puis, il vise l’hélicoptère, qui survole la ville pour surveiller et ficher les manifestants. Un hélico, c’est cher, inutile et énervant.
Photographié, suivi, filmé par une caméra thermique, Gérald est arrêté. Il est enfermé, et jugé en comparution immédiate. A l’audience, les gendarmes qui étaient dans l’hélicoptère le chargent au maximum. Ils prétendent qu’un simple laser aurait pu faire crasher leur hélicoptère. S’ils disent vrai, il y a de très gros soucis à se faire pour la sécurité des millions d’habitants des villes survolées par des engins aussi fragiles toutes les semaine. S’ils mentent, c’est pour le plaisir d’accabler un manifestant. D’ailleurs, ils réclament beaucoup d’argent, pour « préjudice moral ».
Dans tous les cas, Gérald n’a commis aucune violence. On l’accuse, sur la foi de témoignages policiers, d’avoir potentiellement fait courir un risque qui ne s’est pas concrétisé. Mais une justice exceptionnelle s’acharne sur cet homme, qui a pourtant un casier vierge. Il se retrouve condamné à deux ans et demi de prison, dont une année ferme. Il part directement derrière les barreau. Pour l’exemple. Pour faire peur à tous les autres. Pour un faisceau de lumière en direction du ciel.
Des lasers, nous en voyons parfois dans les manifestations. Certains policiers les mettent sur le canon de leurs armes, pour être surs de toucher leurs cibles. Souvent, ces policiers, comme leurs collègues, visent la tête avec leur arme à feu. Les balles en caoutchouc explosent un œil, une mâchoire, un nez, un crane. Elles mutilent à vie. 18 manifestants ont perdu un œil depuis un mois et demi à cause de leurs tirs. Des vie brisées.
Contrairement à Gérald, les policiers qui visent la tête avec leurs armes, et causent des blessures gravissimes, ne sont pas inquiétés. C’est l’impunité totale. Mieux, ils ont, comme tous leurs collègues, reçu une grosse prime du gouvernement.
Libérez Gérald, et les autres !

- voir aussi : Un an ferme pour le Gilet jaune qui a failli provoquer le crash de l’hélicoptère des gendarmes

Macron, ancien régime et néolibéralisme

Répressions (police, justice, merdias, entreprises...

- Montélimar : Au moins 3 militants gilets jaunes des tourettes ont été arrêté à 6h mercredi 23 janvier à leurs domiciles devant des enfants en bas ages par des gendarmes de la PSIG armés de mitraillettes. Une fois embarqués, nos camarades ont eu leur domiciles fouillés par des chiens, y compris les cartables des enfants. Des ordis ont été saisis et d’autres affaires personnelles. Cedric est en garde à vue à st paul 3 chateau. Negan est à la gendarmerie de maubec à montelimar. Pour laurent, lolo, on est très inquiet car on n’à pas d’infos. Ce soir, mercredi 23 janvier, à 18h30, rassemblement devant la gendarmerie de Maubec pour demander la libération de notre camarade Négan. Diffusez ce message par texto et facebook, s’il vous plait. Merci

L’Etat alimente un fichier de police illégal pour surveiller, voire manipuler, des gilets jaunes

Actions

- Pour une marée jaune qui déborde. Vraiment. - Difficile dire si l’acte 10 fut une nouvelle victoire du mouvement ou plutôt du gouvernement.
D’un côté la mobilisation a été encore très importante (battant même des records dans certaines villes). D’un autre, les rassemblements n’ont jamais semblé si inoffensifs pour le pouvoir, et n’ont jamais autant ressemblé à des manifestations traditionnelles, avec un parcours défini et un service d’ordre. Tout du moins sur Paris.

C’est peut-être moins vrai dans les autres villes (et heureusement).
Si cette tendance se confirme sur les actes à venir, le pouvoir se frottera les mains. Les rassemblements pourront continuer pendant des mois, sans jamais l’inquiéter. Les membres du gouvernement feraient quelques déclarations, quelques annonces de perlimpinpin...et laisseraient le mouvement mourir à petit feu.
Car qui peut aujourd’hui penser que Macron pourrait abandonner sa politique, et même son gouvernement, si le mouvement restait aussi important pendant des semaines mais dans un cadre bien maitrisé par le pouvoir et les forces de l’ordre, sans débordements ?

La Maison du Peuple de Saint-Nazaire répond à l’appel de Commercy :

https://youtu.be/-Vlh94V-fs0

Autres


1 Message

  • Gilets jaunes - Revue de presse du 22-23 janvier Le 29 mars à 17:07, par Laurent

    Salut c est laurent dit le negro bien suis enfin sorti de prison je ne remercie pas grand monde a pars tan sa femme et quelques personnes mais dans l ensemble pas beaucoup de courage au sein des gilets jaunes . Qu’ils déçu de l ensemble des personnes bref je suis libre je remercie pas les balances

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft